Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Assassin's Creed 3D Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
3,5/5
Bilan 3D :
Voici une originalité testée cette semaine dans notre salle de test 3D, après un battement technique de 3 semaines sans test puisque l'actualité éditeurs 3D était plutôt discrète en avril : l'adaptation  d'une licence culte de l'industrie du jeu-vidéo ! Enfin disons culte sur les premiers épisodes car l'innovation et le sentiment de découverte ont quitté depuis de nombreuses années cette licence devenue poussiéreuse avec les années, comme de nombreuses autres (COD etc...). Et puisque le règne du recopiage scolaire s'est emparé de l'industrie du jeu-vidéo et du cinéma depuis 10 ans, il était attendu de voir le portage de la licence en film ! Ceci dit l'attention était noble car on aurait pu en tirer une bonne surprise pour les fans de 3D, compte tenu du potentiel originel, en l'occurrence des plans larges et panoramiques sur des villes saintes & co avec des horizons étourdissants ! Donc même si personne ne soutient le manque d'innovation, sur papier Assassin's Creed 3D parait être au départ une bonne idée ! Alors on y va et on résume pour vous l'expérience 3D !

Le vrai seul intérêt de la licence vidéoludique pour un portage en 3D, c'est d'exploiter la grandeur des villes traversées, et de mettre en avant les compétences exceptionnelles d'escalade et de grimpette du héros sur des parois verticales de 200 m ! On imagine d'ici des effets de vertige digne du film culte en 3D Everest ou San Andreas 3D pour la hauteur 3D ! Pourtant l'expérience commence plutôt soft avec quelques plans larges réussis niveau profondeur 3D, et vire rapidement au cauchemar ! Pourquoi ? Alors je vais me permettre de vous demander, qui a eu l'idée dans le studio pour dire à un moment : "bon les gars, on va mettre des effets de brume et de brouillard partout partout, ça va être trop top et ça va donner un cachet artistique dingue à la ville" ! Alors celui-là il peut se reconvertir tout de suite dans une autre activité (présentateur météo par exemple), car déjà en 2D, le rendu est crade, mais avec la 3D cela devient carrément dégoûtant et baveux ! Presque tous les plans larges où on se dit d'avance "Chouette, je vais en prendre plein les yeux", on se tape cette brume misérable intercalée de partout entre les personnages ! Première conséquence, le détachement 3D est mort, vive le détachement 3D ! Du coup la lisibilité est souvent exécrable, car en plus le film se noie souvent avec une dose immonde de flou sur les arrière-plans ! Donc oubliez les plans semi-larges et rapprochés, c'est imbuvable. Et, on oubliait : c'est qu'en plus de la brume, du fog devant au milieu et derrière, le réalisateur s'est dit, tiens ce serait encore plus la classe si on mettait une pénombre ambiante, pour renforcer le côté mystérieux des environnements ! Donc on résume : c'est sombre, il fait noir, il y a du brouillard partout et on voit rien ! Top pour la 3D ! Reste heureusement quelques rares et très beaux plans larges en profondeur 3D qui sauvent la note ! Et surtout quelques plans en intérieurs, qui même de nuit sont réussis (oui, vous noterez qu'après avoir osé mettre des nuages à 1m du sol partout dans le film dans les extérieurs, ils ont du se dire que dans les intérieurs, ce serait limite à faire avaler aux spectateurs) ! 

Et les jaillissements 3D dans ce film ? Pour couper court au suspense, le film ne propose pratiquement rien sur le sujet : principalement des débordements de décors ou de bustes, quelques micro projections ratées de 2-3 flèches en mode débordements, des effets de lens flare un peu surjoués et voilà ! 

Au final, Assassin's Creed 3D est un véritable naufrage en 2017 et ce n'est pas le genre de production qui va maintenir la qualité du marché de la 3D ! Pour être honnête avec vous, nous avions reçu la version US le 15 mars 2017 et effectué un premier rapide visionnage, et le rendu 3D nous a tellement déçus, qu'il nous a fallu 1 mois pour avoir envie de reprendre le test sérieusement il y a 2 jours ! Donc rien d'intéressant dans cette production qui associe nuit, pénombre, brouillard et brume (mal intégrée parfois avec de gros effets fake et des problèmes de cohérences dans la spatialisation 3D), car le moindre potentiel 3D a été judicieusement gâché pour ne lui laisser aucune chance ! A un moment on a même eu l'impression qu'ils ont voulu recrée l'effet d'un PC 3D poussif qui surjoue les effets de fog pour camoufler ses limitations techniques, comme sur une version PC culte en 3D Vision testée à l'époque dans nos colonnes. Heureusement que vous avez le choix sur la concurrence depuis quelques semaines avec des dernières nouveautés 3D top démo ! 
Franck Lalane

Les points forts (+)
      • La profondeur 3D bonne à de rares moments
      • 2-3 effets de vertige réussis
      • Quelques micro débordements de bustes et décors
      • 2-3 flèches qui sortent de 20 cm

Les points faibles (-)
    • Du flou partout, de la pénombre de la brume et du brouillard artistique sur 80% du film : on voit rien en gros !
    Une gamme de jaillissement inexistante !



1.
2.
3.
4.


jeudi, avril 20, 2017


.