Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Ninja Turtles 2 Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
5+/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

Pour la première phrase d'introduction, on va aller à l'essentiel : on n'avait pas vu un tel festival de jaillissements depuis Transformers 4 3D, l'un des meilleurs films 3D de l'histoire du Blu-ray 3D !

On a bien 45 minutes du film qui semble tirées directement d'un tel film, niveau mise en scène et réalisation... Il faut dire que le studio en charge de Ninja Turtles 2 3D a mis la barre hyper haute dès les premières minutes !

En effet, malgré encore ce format castrateur mais traditionnel pour les films 'live action' de 2.40, le studio a adopté le cahier des charges de rêve : à fond 100% sur les jaillissements !

Cela se traduit par des cadrages hyper sophistiqués, avec toujours la parfaite échelle, pour faire sortir de l'écran nos héros à carapace, et plutôt généreusement : 2m à minima, et  régulièrement à 3m hors du mur !

Comment cela se passe : les tortues vont à 100 à l'heure dans le film, elles courent, elles sautent, font des saltos, se tractent à des objets etc... et tout ceci se passe en dehors de l'écran en 1 seconde : violent car on prend une quantité impressionnante de sorties pour le cerveau en 30 secondes dès que cela bouge, et ce au moins jusqu'au milieu de la pièce !

Et le film joue donc la carte de la démonstration dès le début et sur toute la durée, avec mention spéciale dans la 2e heure !

Mais reprenons : premières minutes, on a un ballon de basket qui sort de 3m, une part de pizza qui flotte, des boulettes de sarbacane qui sont tirées sur le canapé.

Après on a une centaine de passages dans l'action avec des bustes, corps roulés en entier, des objets qui s'affichent au milieu de la pièce... trop de passages pour en relever quelques uns.

On pense par exemple à de nombreuses séquences d'un drone qui se promène dans la pièce !

Idem pour tous les objets de premiers plans, type contenants, fluides dans les labos etc... qui s'affichent au milieu de la pièce.

Plus tard on a des crosses de hockey qui sortent plusieurs fois à 2m50 ou plus etc... Puis un bon paquet d'effets de projection de cultes : le palet qui fond sur le canapé, ou des objets diverses... Déjà top démo à ce stade !

Mais le pire reste à venir : si le 1er opus empruntait 20 bonnes minutes de 3D directement à Transformers 4 3D, ici on dépasse cette fois les 45 minutes, et on peut arrondir en disant que la dernière heure tabasse sévère, jugez-en !

D'abord même type de scénario, même mise en scène, et même environnements de ville et gratte-ciels, même lumière, et surtout même type d'effets 3D !

Mais juste avant le chapitre final, au bout de 50 minutes on a une séquence de référence, top démo absolue : cela commence dans la jungle avec un tank dont le canon sort de 3m dans la pièce, puis il tire directement sur le canapé.

On enchaîne ensuite sur une séquence de 10 minutes dans les airs à bord d'un avion, séquence complétement ahurissante : saut, chute libre, atterrissage sur un autre avion, et avion qui part en miettes progressivement avec 5 minutes d'effets de projection de toute la carlingue qui vole en éclats et se projette sur la tête du spectateur : sans compter les innombrables jaillissements permanents ! Top ! Et on oubliait les séquences d'étincelles en jaillissements permanents au milieu de la pièce !

Et ensuite pendant 40 minutes du final, vous prenez des images types de la fin de Transformers 4 3D et vous avez Ninja Turtles 2 3D ! Impossible à décrire, c'est le même délire que dans le dernier top démo Robinson Crusoe 3D, mais en plus intense : cela sort dans tous les sens ! Salto, saut, plongeon en dehors de l'écran, tirs, projectiles, câbles tendus au milieu de la pièce, personnages... Un festival de catégorie 1 !

Que dire : assurément le nouveau champion de l'année 2016 toutes catégories sur les jaillissements, wow la classe !




1.
2.
3.
4.

samedi, septembre 17, 2016


.