Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Hotel Transylvanie 2 Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
3,3/5
Bilan 3D :
Sortant dans quelques jours aux US, Hotel Transylvanie 2 vient confirmer la volonté de poursuite de cette franchise de la part de Sony, et toujours en 3D. Le premier opus sorti en 2013 n'avait pas marqué les mémoires et était même tombé dans l'oubli à cause de sa 3D minimaliste. Quid de cette nouvelle tentative du studio ? Vous allez le découvrir tout de suite juste en dessous.

On se penche tout d'abord sur l'effet de profondeur 3D. Il ne faut que 5 minutes de visionnage pour comprendre que le studio n'a pas eu la moindre volonté de changer ses méthodes de travail et nous livre exactement le même cahier des charges original, c'est à dire une 3D sans réelle saveur voire même poussive ! Au programme, du flou, du flou et encore du flou sur les arrière-plans. Qu'on en trouve sur les plans rapprochés, ce n'est pas très grave car tous les grands studios trébuchent de manière séquentielle sur cet abus plus ou moins bien maîtrisé, mais là ou Hotel Transylvanie 2 fait très fort, c'est sur la grosse louche de flou qui est déversée sur les plans semi-larges. Ce n'était pas vraiment nécessaire, merci le studio, car les plans semi-larges habillent quand-même bien 80% du film ! Il reste alors les plans larges et panoramiques nous direz-vous ? Oui, l'effet de profondeur est en un peu mieux, mais loin d'être glorieux. Certes certains plans ont une très belle profondeur 3D, mais la plupart restent quand même juste satisfaisants. Et puis il a le thème du film qui oblige les environnements à toujours naviguer autour de la pénombre, en intérieur ou en extérieur... histoire de dégrader une visibilité ou spatialisation 3D déjà un peu précaire.
 
Et les jaillissements 3D dans ce film ? Si le 1er opus ne s'en sortait pas trop mal sur le registre, il faut croire que le studio a jeté l'éponge dans cette suite, car il n'y a pratiquement plus aucun débordement ou jaillissement d'éléments. On trouve tout au plus une dizaine d'effets 3D démonstratifs dans ce film, avec notamment quelques bras ou mains qui sortent de 50cm à 1m hors du mur, puis plus tard un superbe jaillissement arrière de chauve-souris, puis une machine qui envoie des balles de tennis en projection. Rien de notable à relever en gros, avec un registre donc complétement invisible sur 1H30. Next !

Au final, Hotel Transylvanie enregistre plutôt une forme de régression, car avec un cahier des charges 3D déjà décevant en 2013 , il a du mal à sortir la tête de l'eau en ce début 2016 car dire que l'eau a coulé sous les ponts depuis est un euphémisme, et la concurrence a désormais placé la barre très haut sur la catégorie films d'animation. Que reste-t-il à ce film 3D ? Quelques bons plans avec une belle profondeur 3D dans certains environnements intérieurs, quelques séquences réussies de hauteur (baptême de vol de Denis), 3 à 4 effets de jaillissements qui se battent en duel... Ce n'est clairement pas un achat à considérer en version 3D ! Joyeuse année 2016 à tous et toutes !
Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D satisfaisante sur la durée
    • Quelques plans larges ou panoramiques avec une très belle profondeur 3D
    • Quelques rares débordements et jaillissements permanents de 50cm à 1m hors de l'écran : des bras ou mains tendues essentiellement
    • 1 ou 2 très bons effets de jaillissements arrière de chauve-souris et 1 effet de projection de balles de tennis

Les points faibles (-)
    • Effet de profondeur décevant sur l'ensemble, trop faible sur les plans semi-larges et vues rapprochées
    • Des arrière plans floutés régulièrement
    • Des textures de fond qui manquent souvent de détails
    • L'absence de jaillissements !



1.
2.
3.
4.


dimanche, janvier 03, 2016


.