Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Le Petit Prince 3D Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
3,8/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est bonne, les noirs et contrastes sont efficaces, et la luminosité bien gérée.

On se penche ensuite sur l'effet de profondeur 3D. Globalement il se montre soft dans ce film, agréable mais loin d'être mémorable.

L'analyse permet de confirmer une grande hétérogénéité dans le film sur l'intensité de la profondeur 3D.

Cela revient à dire qu'il y a de grosses variations en fonction des types de plans, et qu'on peut trouver à peu-près tout et son contraire dans ce film.

On commence par les plans larges, qui alternent entre excellents et décevants. On trouve par exemple des plans larges dans la ville avec une profondeur 3D superbe, et plus particulièrement des points de vue de hauteur souvent bluffants.

Mieux les séquences émouvantes de la petite fille avec ce grand-père dans son jardin, distillent souvent des plans larges flatteurs en terme de profondeur 3D.

Pourtant on trouve aussi une bonne moitié des plans larges avec un rendu 3D asthmatique et vraiment anecdotique, avec même parfois un rendu presque 2D.

Dans le monde onirique de Saint-Exupéry, c'est le même constat, avec une tendance artistique à ajouter une bonne dose de flou.

Pour les plans semi-rapprochés et rapprochés, on ne coupera pas aux traditionnels flous d'arrière-plans, même si parfois quelques plans zoomés pourront surprendre par le détachement 3D et l'effet de profondeur 3D appliqué aux éléments.

Les séquences dans le noir sont précaires niveau visibilité 3D, et le détachement 3D en prend un coup en passant.

Reste que ce flou sait parfois se faire oublier, car on sent son essence souvent purement artistique (le monde du Petit Prince), et on fermera un peu les yeux dessus (pas trop non plus sinon adieu la 3D).


1.
2.
3.
4.

vendredi, décembre 04, 2015


.