Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Terminator Genisys 3D Blu-Ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,4/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est très bonne, les noirs et contrastes sont excellents, et la luminosité bien gérée.

On se penche ensuite sur l'effet de profondeur 3D. Globalement il se montre de bonne qualité sur la durée.

En fait, il n'a rien d'exceptionnel dans son traitement, car on trouve finalement assez peu de plans de profondeur 3D top démo en proportion, mais il affiche une vraie solidité qui garantit une expérience 3D réussie et vraiment immersive !

Il faut dire qu'on est en droit de faire désormais la fine bouche en cette fin d'année, avec les nombreuses productions qui ont touché le 5/5 sur la profondeur 3D : mais 4,4/5 reste néanmoins une très bonne note !

Pourtant il n'empêche que quelques plans larges au début ou à la fin du film, en vues aériennes au dessus des villes, se montrent cultes grâce à une spatialisation 3D tonitruante, mais cela reste très marginal.

En gros l'essentiel des plans larges se montre de très bonne qualité, tandis que les plans semi-larges oscillent entre le 4/5 et le 4,5/5, la faute à la présence assez forte de flou sur les arrière-plans.

Mais ne parlons pas des plans rapprochés, qui eux ravagés par les flous d'arrière-plans. Et dire qu'un bon 1/3 du film est en mode contemplatif ou narratif, avec des plans rapprochés, et on comprend que de prêt il n'y aura aucune excitation à tirer du film.

De nuit la spatialisation 3D résiste assez bien mais si elle perd mécaniquement de sa superbe, alors que de jour on trouvera quand même les scènes 3D les mieux détachées.

On ne constatera que peu de séquences avec des effets de hauteur vertigineux : par contre l'effet de profondeur 3D horizontal fonctionne bien dans l'ensemble dès que l'objectif se tient à une distance respectable.

Mentions spéciales pour de nombreux plans qui restituent parfaitement les volumes en intérieur ou extérieur, et savent faire oublier complément le statut converti en 3D de ce film.

A noter que les scènes en intérieur sont aussi réussies que celles en extérieur : on saluera aussi un des gros points forts du film : le détachement 3D entre les calques, et surtout les éléments de premiers plans, souvent proches du spectateur d'ailleurs !


1.
2.
3.
4.

mardi, octobre 13, 2015


.