Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Pixels 3D Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,8/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est bonne, les noirs et contrastes sont bons, et la luminosité parfaitement gérée.

 On se penche ensuite sur l'effet de profondeur 3D : globalement il est très bon sur l'ensemble du film.

Dès le début du film on peut juger de la performance avec une analyse classique qui vaut pour tout le film : des panoramiques magnifiques en terme de profondeur 3D, idem pour les plans larges qui mettent en relief le moindre calque intermédiaire, et des plans semi-larges qui tiennent souvent la route, en dépit des flous d'arrière-plans souvent inévitables.

Et comme de juste, ce sont toujours les plans rapprochés qui sont les maillons faibles, avec non seulement du flou sur les arrière-plans, mais souvent des flous sur le premier plan lors de discussions avec un protagoniste de dos en close-up.

Heureusement tout ceci s'équilibre bien dans la durée, et les défauts savent rester discrets, ce qui permet de maximiser les points forts constatés sur les 2/3 du film.

A noter que les environnements intérieurs sont également sublimés sur les plans larges, avec un excellent détachement 3D entre les objets, meubles, décors, et les personnages.

Idem sur les plans larges au dessus des villes avec un excellent effet de hauteur 3D.

Et sans surprise, c'est lors des cultissimes séquences d'attaques extraterrestres avec les entités jeux vidéo qu'on peut profiter de la meilleure mise en scène sur l'effet de hauteur, volume et dimensionnalité.

On notera par exemple des plans et séquences cultes lors de la première attaque de Space Invaders, de nuit, avec des éléments de jeux-vidéo positionnés de manière admirable partout dans l'espace, avec un détachement 3D culte, surtout dans un environnement obscur.

Ceci vaut aussi pour toutes les autres séquences du même acabit à venir, avec un rendu 3D très léché et sophistiqué : de la belle ouvrage en 3D !


1.
2.
3.
4.

dimanche, octobre 18, 2015


.