Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Conquest of the Skies 3D Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
4,5/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

 Les vrais connaisseurs de documentaires 3D ne sont certainement pas passés à côté à l'époque d'une autre production 3D du maître David Attenborough, Kingdom of Plants 3D !

Dans ce dernier, le réalisateur avait montré tout son génie dans la captation des plantes, et la mise en scène d'une quantité phénoménale de jaillissements permanents sur la durée.

Sans surprise, David Attenborough reprend du service, et nous délivre le documentaire 3D parfait sur le sujet.

Il est juste impossible d'énumérer les centaines de jaillissements permanents d'espèces volantes dans le film. Nous vous invitons à célébrer ensemble notre petite révolution mise en place la semaine dernière, les screenshots 3D des effets 3D top démo de ce documentaire, à découvrir à la fin de l'onglet Conclusion & Bilan 3D ! Vous pourrez même visionner ces captures d'écrans 3D directement sur votre installation 3D !

Ce qu'il faut retenir, c'est que les cadrages sont divins à chaque fois, permettant de profiter pleinement de chaque sortie d'écran, aussi bien dynamique que statique.

C'est d'ailleurs les 2 types de sorties d'écrans dont on peut jouir pendant presque 3H de film ! 

Ainsi la majorité des jaillissements sont des jaillissements permanents, avec des sorties de 1m50 à 2m hors du mur de projection.

Ce qui est remarquable, c'est d'avoir intégré systématiquement un effet de slow motion et de défilé image par image à chaque gros jaillissement progressif : on se prend une séquence complète top démo, qui semble durer d'ailleurs une éternité (souvent de l'ordre de 20 secondes ) !

Que ce soit le premier insecte volant préhistorique, en passant par les dinosaures, puis les papillons scarabées, abeilles, cigognes, rapaces, hiboux, chauve-souris, à chaque fois, on en prend plein les yeux avec une qualité d'image et un rendu 3D exceptionnel, un piqué remarquable, de sorte que l'on n'est jamais en mesure de distinguer quelles sont les espèces qui ont été filmées réellement, et quelles sont celles qui ont été modélisées en CGI (image de synthèse) puis réintégrées en post-prod aux décors ! Sensationnel !

Le 2e type de sorties d'écrans, ce sont les effets de projections liés aux travellings et vols de ces espèces qui vont fatalement finir par foncer tout droit sur la caméra ! De nouveau les cadrages font sensation, et on ne manquera pas de baisser la tête à chaque passage culte !

Par ailleurs on notera un effort important pour mettre en scène beaucoup de débordements et jaillissements permanents de décors, de faible à moyenne intensité (végétation, décors etc...).

Enfin on a également adoré toutes les incrustations scientifiques et autres explications contextuelles en 3D, qui, comme dans le cultissime IMAX Avions de Légende 3D, s'amusent également à ajouter un surcroît de débordements et jaillissements 3D.

Au final, voici une gamme de jaillissements expertes et matures, avec des cadrages idéaux qui réduisent au néant les vilains windows conflicts présents dans les productions concurrentes ! Une bonne centaine de jaillissements permanents exceptionnels de part le rendu 3D, la mise en scène, et la durée d'exposition hors du mur via le slow motion !

NB: n'oubliez de regarder directement chez vous nos 60 captures d'écran en 3D de ce documentaire 3D !





1.
2.
3.
4.

mardi, juin 02, 2015


1 Comments:

  • At 9:23 PM, Anonymous Anonyme said…

    Merci pour l'information de film 3d. C'est cool!

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

.