Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Clochette et la créature légendaire 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,2/5
Bilan 3D :
Un nouveau Clochette se profile à l'horizon et en 3D. Déjà disponible aux US alors qu'il est actuellement en diffusion en 3D dans certaines salles de ciné françaises, ce Clochette et la créature légendaire 3D illustre tout d'abord le malaise qui règne autour des productions d'animations 3D Disney aux US, puisque ce dernier n'est pas, et ne sera pas distribué de manière physique en Blu-ray 3D sur le sol américain. Ce nouveau Disney est devenu une exclu disponible uniquement en VOD via le service US VUDU. Nous attendons par contre la confirmation des pays qui auront la chance de bénéficier d'une vraie sortie en Blu-ray 3D. Et que vaut ce nouvel opus, versus le dernier Clochette de l'histoire à être sorti en Blu-ray 3D aux US, à savoir Secret of the Wings Blu-ray 3D ?

On trouve tout d'abord une profondeur 3D qui fait honneur à la tradition Disney 3D, avec un début de film top démo, et un déroulé qui s'illustre avec des plans larges, aériens ou panoramiques qui tabassent grave, avec une profondeur 3D la plupart du temps énorme ! On sera souvent stupéfait devant la spatialisation 3D des scènes en extérieur, avec des fées qui flottent ou volent à des distances différentes dans l'espace, et bénéficiant toujours d'un détachement 3D top démo qui permet une perception ultra naturelle des volumes et distances entre chaque calques ou fée. Idem les plans semi-rapprochés assurent encore le spectacle, même si du flou commencera à venir faire quelques irruptions. Et sans surprise ce sont souvent les plans rapprochés qui vont parfois subir quelques baisses de régime, avec parfois du brouillard artistique au loin qui vient un peu casser la baraque. Cela reste au final encore mieux que le dernier bon Clochette 3D, Secrets of the Wings 3D ! A noter des trainées cultes de poussières de fées volantes qui héritent d'un détachement 3D et d'une spatialisation dantesques !

En ce qui concerne les jaillissements 3D, on sort du spectacle un peu éberlué en 2015, car même si traditionnellement Disney nous a appris avec le temps à ne rien attendre de particulier sur le registre de la part de ses films d'animations (même si un net effort a été constaté sur les dernières productions, avec l'accession régulière à du 3,5/5 en matière de jaillissement), ce dernier opus de Clochette boit la tasse et fait tout simplement l'impasse sur le registre. Pire, il fait carrément moins bien que Secret of the Wings Blu-ray 3D, l'épisode précédent : au programme juste quelques débordements de fées ou éléments de décors à 20cm hors de l'écran, et heureusement quelques jaillissements permanents de poussière de fées pendant les déplacements qui sauvent le programme du naufrage sur les sorties d'écran ! On n'achètera pas Clochette pour ces jaillissements, qu'on se le dise !


Au final Tinker Bell and the Legend of the NeverBeast 3D avait tout pour écraser le record 3D de la franchise en obtenant potentiellement un 4,5/5, mais il est tiré par la manche à la dernière minute par un niveau de jaillissement minable qui le ramène inévitablement proche du 4/5. A noter par contre que pour une fois, l'histoire se montre plus sombre (et intéressante) qu'à l'accoutumé, avec du coup pas mal d'environnements sombres ou lugubres, qui mettent en avant un détachement 3D souvent magistral, apportant une visibilité surprenante ! Mention spéciale également pour la gestion des lumières et ombres qui excelle plus d'une fois !
 
Franck L.

Les points forts (+)
     • Un effet de profondeur 3D très bon sur la durée
    • Les plans panoramiques, aériens ou larges avec une profondeur 3D top démo
    • Le détachement 3D impressionnant sur les plans larges et semi-larges de jour, et énorme de nuit
    • Les trainées de poussière de fées en profondeur
    • Quelques débordements de fées ou décors à 20cm hors de l'écran
    • Des petits jaillissements permanents de poussière de fées dans les déplacements à 50cm-1m hors du mur
    • Les nuages volumétriques en arrière-plan

Les points faibles (-)
    • L'intensité de la profondeur 3D en retrait sur certains passages
    • Un peu de flou ou de brouillard artistique sur les arrière-plans dans les plans rapprochés, et quelques plans semi-larges
    • Aucun jaillissement dans le film ? Mais ils sont où... ???



1.
2.
3.
4.


vendredi, mai 01, 2015


.