Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Clochette et la créature légendaire 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,5/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est excellente, les noirs et contrastes sont superbes, avec un gestion des lumières magnifique !

On s'attaque ensuite à l'effet de profondeur 3D : sans surprise, un Disney respecte toujours le même cahier des charges, et celui-ci ne déroge pas à la règle avec une superbe profondeur 3D dès le début.

L'aventure commence donc très fort avec des environnements 3D de nuit, et une profondeur 3D simplement excellente sur les plans larges ou aériens.

Ce qui surprend également est la netteté du détachement de nuit entre les différents calques et éléments.

On retrouvera toujours cette puissance de la spatialisation dans les nombreux environnements sombres de ce nouvel opus.

De jour, le constat est le même, avec des plans larges toujours excellents. On sera souvent bluffé de voir les ballets aériens des fées dans les airs, avec un détachement souvent hallucinant des fées qui permet de se représenter toujours parfaitement les distances aériennes entre chaque fée et les décors.

Idem avec de nombreuses vues de dessus qui dégagent un top effet de hauteur. Avec tout ceci, c'était le 5/5 assuré.

Pourtant on perd quelques dixièmes de points à cause des plans semi-larges qui parfois sont un peu moins détachés, et surtout à cause de certains plans rapprochés où règne souvent une sorte de brouillard lointain (sur quelques plans semi-larges aussi), qui même si très esthétique, dégrade la visibilité et donc ponctuellement la profondeur 3D.

Mentions spéciales pour les trainées cultes de poussière de fées lorsqu'elle volent, qui bénéficient d'une dimensionnalité et d'un détachement exemplaires !

De même pour le dernier chapitre hyper artistique qui révèle des effets de nuages volumétriques incroyables !

Au final du très bon boulot sur l'effet de profondeur 3D, qui est excellent sur 80% du film, et juste satisfaisant sur les 20% restants ! On rate de peu la perfection.


1.
2.
3.
4.

vendredi, mai 01, 2015


.