Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Les Nouveaux Héros Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
5/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est ultime, les noirs et contrastes sont excellents, et la luminosité optimale dans l'ensemble.

On se penche maintenant sur l'effet de profondeur 3D. Les premières minutes débutent, et on se prend un joli taquet sur la tête : sans surprise, voici un Disney avec une 3D comme on les aime !

En effet l'effet de profondeur peut-être régulièrement qualifié d'exceptionnel : à commencer par les intérieurs qui font partie des plus réussis à date, et font certainement partie des meilleurs chez Disney !

La salle du laboratoire, la chambre d'Hiro, le restaurant familial, autant d'exemples qui affichent un effet de profondeur énorme, et surtout un détachement 3D d'anthologie entre les objets, qu'on n'avait pas mesuré depuis un des meilleurs du genre, celui matérialisé dans Raiponce 3D, un autre Disney justement !

Le niveau de détail sur les objets est excellent, et le rendu 3D parfait parvient à leur donner une vie et une vraie position spatiale dans chaque pièce virtuelle, permettant d'appréhender naturellement le moindre espace ou distance qui sépare chaque objet ou élément de décor : on aimerait même pouvoir attraper certains objets qui composent le décor, tellement tout semble réaliste.

Le 2e exploit concerne toujours les intérieurs, mais sombres : les hangars et autres lieux parcourus de nuit lors de l'enquête affichent encore une profondeur et un détachement insolents, permettant de toujours jouir de l'effet 3D.

Après on découvre les environnements ouverts, et principalement de jour, et là aussi on marque un temps d'arrêt avec le cerveau qui a souvent du mal à se représenter autant de parallaxes sur les lointains, mais de manière toujours naturelle ! Encore du top démo sur le registre !

Les vues larges ou panoramiques sur la ville (université, ruelles...) donnent le tournis de réalisme, avec cet absence de flou qui permet une dimensionnalité énorme.

On remarquera, chose rare, que même de nombreux plans rapprochés sont épargnés à 100% des flous d'arrière-plans, et on se surprend à apprécier par exemple sur certains zooms, enfin un niveau de détail sur l'arrière-plan : exemple lors des plans statiques sur Hiro dans sa chambre.

La scène culte de vol avec l'initiation de Hiro et Baymax permet de profiter d'une profondeur de champ appréciable, avec de bons niveaux de hauteur.

Et ce qui marque, c'est d'avoir en permanence un excellent niveau de détail, et ce détachement 3D d'un autre monde sur les éléments.

En parlant d'autre monde, la transition est parfaite pour confirmer la beauté du rendu 3D du dernier acte, ce monde parallèle derrière la porte de téléportation.

Voici une profondeur 3D de compétition, peut-être la plus réussie à date pour un Disney, qui n'a pas à rougir de la concurrence !


1.
2.
3.
4.

vendredi, mars 06, 2015


.