Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Rise Of The Legend (2014) Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
3,6/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

Après le constat très positif sur les effets de profondeur 3D, on se dit qu'il ne manque plus au film que de mettre en scène de jolis jaillissements pour aller chercher le statut de top démo !


Et pour casser tout suspense, on dira qu'il y a de l'idée dans l'ensemble ainsi qu'une certaine volonté, et qu'on avait vraiment la matière première pour y arriver, mais qu'un petit manque d'ambition rend le registre juste satisfaisant ! Explications !

En fait on trouve déjà un peu de débordements et de jaillissements permanents dans le film, avec aussi bien des bustes que des éléments de décors qui sortent légérement du mur. C'est le minimum syndical mais c'est déjà présent !

On attend en fait les séquences épiques de combat pour voir si des surprises s'y trouvent : on remarque que la production n'a pas oublié de travailler le registre des jaillissements à ces occasions, mais l'intensité est en deçà de nos attentes.

Attention, ne nous faites pas dire ce que l'on n'a pas dit : dans les combats, on trouve parfois des jaillissements d'armes de 50 cm à 1m hors du mur, souvent même, mais on aurait aimé que l'intensité de sortie d'écran soit supérieure et permette des sorties au milieu de la pièce.

Heureusement, des jaillissements généreux voire extrêmes, il y en a quelques rares exemples, preuve que la production connait la chanson, mais on regrette qu'ils n'aient pas dégainé plus souvent l'artillerie lourde.

Ainsi on est ravi d'avoir parfois une arme qui pointe à 2m (ou un long baton), et d'admirer plus loin le héros donner un coup de poing violent en débordant du buste avec un bras qui sort de plus de 2m hors du mur ! Excellent ! Dommage que cela soit si marginal dans le film (2-3 fois) !

On trouve aussi des effets de projections de particules, débris et poussière lors des affrontements, mais ces projections n'atteignent presque jamais le canapé, et évoluent plutôt dans un périmètre compris entre le mur et le milieu de la pièce (curieux pour des effets de projections). Idem pour les projections de sang et éclaboussures d'eau qui viennent souvent s'écraser et finir leurs courses sur un mur invisible situé à 50 cm devant l'écran mural...

On trouve aussi quelques séquences réussies avec des effets météo plutôt réalistes, et des gouttes en jaillissements. Enfin dans le dernier acte, on assiste à une séquence d'incendie magnifique, mais avec de la braise qui s'affiche avec un léger jaillissement permanent à 50cm devant l'écran, seulement ! On aurait eu de la braise au milieu de la pièce (à 2m en dehors) et c'était la séquence culte du moment ! Une fois de plus, dommage !

Au final un registre bien présent en terme d'occasions et de tentatives, mais qui manque vraiment d'intensité pour espérer impressionner les inconditionnels de la 3D. A défaut, on trouvera quand même quelques séquences avec un rendu 3D qui se montre convaincant occasionnellement !




1.
2.
3.
4.

mercredi, février 18, 2015


.