Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Heli Hell - Heli Island 3D Oculus Rift - VR PC review





Titre PCHeli Hell - Heli Island 3D Oculus Rift
Driver nécessaire3D Native Rift
CatégorieDemo Simulation
Date de sortie  Dispo
Appréciation Globale 3D  EXCELLENT



Matériel de test 3DOculus Rift Dev Kit1
ConfigPC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 670 / 8 Go RAM

Introduction :
It could take a while for the demo to start. The island is generated on the first frame and this is quite processor intensive. If you notice that your viewport is not centered correctly, hit the “generate” button again while looking straight forward with your Oculus Rift headset. Default controls are set to mouse/keyboard, to switch to joystick setup, click the toggle button.
The island is generated procedurally, so sometimes it has a lot of trees, sometimes it has less… some computers will run slow when there are too much trees… hit the Generate button to make a new island

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

 

Bilan Expérience 3D :  
Halluciner.fr a découvert il y a quelques jours une nouvelle perle dans les centaines de démo technologiques qui trainent déjà sur les différentes plateformes de téléchargement dédiées à l'Oculus Rift. Le nom de cette démo est Heli-Hell (appelée également Heli-Island). Le concept est simple : vous proposer un simulateur de vol en hélicoptère autour d'une île du Pacifique, dont les décors et la flore sont générés aléatoirement à chaque lancement de partie. On accepte donc avec plaisir les règles du jeu, et on s'installe confortablement dans son fauteuil avant d'enfiler son casque Oculus. C'est parti ! De nouveau on retrouve instantanément l'ADN commun aux autres top démo à date sur le Rift : l'immersion et la claque immédiate pour le cerveau dès les premières secondes. Sans la moindre préparation, on se retrouve assis aux commandes d'un hélicoptère, posé sur une plateforme d’atterrissage en mer, le premier choc de réalisme concerne la réalisation 3D du cockpit. L'effet de spatialisation à l'intérieur de celui-ci est dément : entre les effets de réfraction de la lumière à travers les vitres, l'échelle et les proportions de cet habitacle qui semble hyper réaliste et conforme aux volumes attendus dans le monde réel, le simple fait de regarder à 360° en bougeant la nuque avec le casque, dupe parfaitement le cerveau lorsque les mêmes mouvements sont traduits instantanément via l'avatar présent dans le simulateur virtuel. Le fait d'avoir les 2 ouvertures latérales sans porte est également très réaliste, car la sensation de voir sans vitre en prise directe sur les décors est incroyable via le rift. 2e plaisir immédiat : la représentation de son avatar dans le cockpit avec les bras, le buste et les jambes. En se retournant complètement dans son fauteuil, on réalise qu'on transporte une coéquipier armé sur les places arrières. 3e claque : les effets 3D rotoscopiques des pâles qui tournent à 360° autour de nous avec une réalité bluffante. Et tout ça n'est issu que de la première minute d'observation à l'arrêt et sans avoir encore décollé !
 
On utilise ensuite un savant mélange de souris et de touches fléchées pour piloter notre hélicoptère, dont les effets cinétiques se montrent également réalistes pour une simple démo. On pousse la flèche vers le haut pour prendre de l'altitude et on décolle immédiatement, en maintenant un petit angle vers l'avant pour amorcer de manière synchro un mouvement d'avancée vers l'avant. La prise d'altitude engendre immédiatement une vraie sensation de hauteur 3D surprenante. On peut ensuite évoluer avec liberté dans un grand bac à sable aérien, dont le décor est planté autour d'une superbe île artificielle, et d'un énorme porte-avion. Le head-tracking de l'Oculus dans cette démo laisse littéralement bouche bée, car on expérimente certainement le pack de sensations 3D le plus complet et intense de tous les contenus 3D disponibles à date sur le Rift. Jugez plutôt : non seulement l'effet de hauteur 3D et d'espace 3D est incroyable, avec l'impression troublante de voler et glisser dans l'air de cet espace tridimentionnel, mais en plus la moindre amorce de virage dans l'hélicoptère transmet à l'oreille interne un flux d'informations aussi intense que dans les contenus top démo à date de type manège comme l'impressionnant et ultra réaliste Rift Coaster 3D. Quoi de plus immersif dans un jeu, lorsqu'à la vision de réalité virtuelle s'ajoute l'illusion de ressentir une force centrifuge pratiquement réelle ! On tourne sur la droite en longeant la plage de l'île, on regarde par la droite, et on se surprend à se pencher également vers la droite pour compenser une force imaginaire. Et quelle vue panoramique lors des virages : le fait de pencher dans le sens du virage amplifie de manière puissante la sensation virtuelle, en plus d'élargir de manière considérable le champ de vision et de faciliter par la même la manœuvre.

On pourra continuer à s'amuser en prenant soit une énorme altitude qui laissera l'île bien lointaine comme dans un Far Cry par exemple, ou au contraire on s'amusera à raser le niveau de la mer, dont la modélisation est également superbe pour une simple démo de quelques méga octets. Autre détail jouissif : le fait se s'approcher du sol soulève une tonne de poussière et de sable, et on a immédiatement l'impression d'en prendre un bonne partie tout autour de l'habitacle. De même on appréciera fortement les textures d'eau et les innombrables reflets de soleil dans la mer ! La démo pouvait tourner à sa fin, quand nous avons eu l'idée de relancer cette démo en connectant notre interface de commande Razer Hydra, qui exploite un système de détection de mouvements magnétique. Que rajoute cette accessoire à l'expérience : une brique de simulation ultime : non pas le mouvement des bras et du corps en temps réel, comme on aurait aimé l'avoir pour parachever l'expérience, mais la reconnaissance des mouvements du buste au sein de l'habitacle, une sorte de positional tracking avant l'heure. Et là autant dire qu'on frôle le nirvana ! Pourquoi ? Parce qu'en plus d'avoir les mouvements de la nuque pris en compte instantanément dans l'univers du jeu, on peut se pencher carrément dans l'habitacle vers l'autre siège pour admirer le paysage de l'autre côté de l'appareil, ou se pencher vers les instruments de bords pour effectuer en virtuel le même mouvement de buste. Il suffit d'utiliser uniquement le nunchuk droit et de le fixer sur la poitrine, pour qu'il prenne en compte tous les mouvements de buste. Quand on sait que la version finale de l'Oculus Rift intégrera dans les jeux cette technologie du positional tracking, on ne peut qu'être rêveur !
 
Notre expérience et situation cultes dans ce jeu à expérimenter de toute urgence : on effectue un virage large en longeant l'île par la droite par exemple, on penche non seulement la tête à droite : mieux, on penche tout le buste vers la droite, et on se retrouve littéralement à pencher dans le jeu le buste en entier par le hublot de l'hélicoptère et à sortir la tête hors du cockpit ! Illusion de prise d'air immédiate ! Il suffit de regarder à ce moment vers le bas avec la nuque pour être pris d'une sensation de vertige et d'espace unique ! Un moment épique qui donne l'impression de revivre la scène homologue dans Avatar lorsque l'hélicoptère se pose pour la première fois sur Pandora, mais en mieux ! Puisqu'il s'agit d'une simple démo sandbox, on ne sera pas surpris de quelques bugs : la gestion de l'élément aquatique n'a pas été implémentée, ce qui signifie qu'on peut voler sous l'eau; de même si on abuse du positional tracking en penchant le buste de plus de 1 mètre vers la découpe droite du cockpit, le logiciel considère qu'on veut se déplacer dans la même direction et assimile le déplacement du buste avec la direction droite de la souris. Derniers mots, et dernières qualités à ajouter : puisque le réalisme est insolent, on sera ravi de constater une maîtrise presque parfaite de l'effet de nausée dans le jeu, en dépit dans nombreux virages qu'on est amené à faire : du tout bon ! Au final une démo technique qui met KO de nouveau sur les possibilités de l'Oculus à nous transporter dans un monde semi-réel : il n'y a qu'à voir le sourire béa qu'on obtient à tourner simplement en rond 5 minutes autour de cette île ou de cet immense porte-avion planté en mer, en variant les trajectoires, les hauteurs, les angles, et en penchant son corps dans tous les sens pour ressentir un cocktail d'émotions virtuelles / réelles tout simplement hallucinant. Quel délire lorsque tout ceci sera intégré dans un vrai jeu avec un univers gigantesque à la Far Cry !
Franck L.









>VOIR TOUS LES TESTS DE BLU-RAY 3D ICI ! (par Halluciner.fr)

jeudi, janvier 09, 2014


3 Comments:

  • At 7:48 AM, Anonymous Anonyme said…

    Décidément encore une nouvelle demo oculus qui a l air exceptionnelle !!! Merci de nous faire rêver et excellent test !
    David

     
  • At 7:32 PM, Anonymous DKT said…

    +1 TEST 3D AU TOP ! J'AI TESTE, LA SENSATION DE VOL EST EXCEPTIONNELLE EN VR !!!

     
  • At 11:21 AM, Anonymous Anonyme said…

    Merci pour ce test exceptionel. Je suis vraiment impatient de tester l'oculus.
    Fab.

     

<< Home

.