Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Titans of Space 3D Oculus Rift - VR PC review





Titre PCTitans of Space 3D Oculus Rift
CatégorieDémo techno
Driver Rift (pour le Test)3D native Oculus Rift
Date de sortie  Dispo
Appréciation Globale 3D  EXCELLENT



Matériel de test 3DOculus Rift Kit dev
ConfigPC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 670 / 8 Go RAM

Introduction :
Titans of Space is a short guided tour of a few planets and stars, the point of which is to give the player a sense of scale of just how big these planets and stars are compared to each other. It's not meant to be realistic -- everything you see is shrunk down to 1 millionth of their actual size. Although the tour is on rails, you can proceed through it at your own pace. There are merely five things you can do during the tour: 1. Look around 2. Zoom in on things 3. Read the tour guide panel in front of you 4. Rotate a planet or moon (if the option is available) 5. Proceed to next tour stop whenever you're ready Options and config are available during the tour by hitting Escape.

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

 

Bilan Expérience 3D :  
Un autre contenu 3D se montre incontournable lors de la découverte de l'Oculus Rift : Titans of Space. Le concept :  vous êtes un astronaute assis dans une capsule spatiale avec vue panoramique à 360° derrière la vitre. Le programme : un voyage éducatif incroyable aux confins de notre système solaire avec un rendu visuel 3D délirant ! C'est parti pour le retour d'expérience complet dans les lignes qui suivent ! Dès le lancement du jeu à partir du menu général en affichage sphérique ultra réussi, on se retrouve aux premières loges d'une capsule spatiale qui se déplace toute seule, et le choc visuel est énorme : on se croit littéralement à l'intérieur de cette petite navette ! Premier clash jouissif avec le cerveau, la modélisation virtuelle de votre corps / avatar assis dans son siège ! Cela peut paraitre anodin dans un jeu 2D, mais lorsque l'on pénètre l'univers de la réalité virtuelle, c'est typiquement le critère fondamental pour engendrer cette fusion entre l'univers réel et virtuel et duper le cerveau sur la nature des événements ressentis ! Les proportions de ce corps sont parfaites, exactement à l'échelle, et le fait de se regarder virtuellement avec des bras et des jambes le long du corps qui prolongent votre tête du monde réel dans le virtuel est quelque chose d'unique à expérimenter. On en vient très rapidement par mimétisme cérébral à mettre ses bras réellement le long du corps dans son fauteuil, pour épouser parfaitement la position de ceux-ci sont dans le simulateur de réalité virtuel. Une fois effectué, le voyage spatial promet d'être grandiose. 

Autre jouissance visuelle, après la découverte de l'avatar corporel, la spatialisation au sein de la cabine de notre capsule : la volumétrie 3D qui s'en dégage est ultra-réaliste, et permet de parfaitement positionner notre corps au sein de celle-ci. Une fois de plus, le head-tracking du visiocasque fait des miracles, puisque l'on peut regarder dans toutes les directions de cette aire de jeu, sans latence, avec un naturel confondant. Expérience préalable unique avant de se lancer dans le voyage cosmique : on s'amuse à tourner la tête fortement pour regarder derrière son épaule, et la vue virtuelle proposée est incroyablement réaliste : derrière son bout d'épaule, l'horizon se montre d'une profondeur 3D absolue et donne déjà le tournis, avant même que le voyage s'initie, avec ces milliers d'étoiles qui scintillent à l'horizon !

La capsule commence alors son long périple narratif et nous met aux premières loges de la présentation détaillée de chaque planète du système solaire (et des leurs satellites) : c'est à partir de là que l'on prend une des plus grosses baffes existantes à date sur l'immersion dans l'espace, car la découverte des différences d'échelles entre les planètes est hallucinante. Pour la première fois dans un contenu 3D, on est capable de prendre la mesure des écarts de tailles et de proportions entre nos différentes planètes, et les travellings dynamiques et déplacements spatiaux effectués par la capsule mettent en scène de somptueux points de vues ! Non seulement c'est beau, c'est esthétique voire même artistique, mais en plus c'est scientifiquement hautement convaincant. Il suffit de voir la puissance du rayonnement solaire appliqué sur la capsule et les planètes pour se plonger corps et âme dans cette impressionnante expérience astrale !

Les graphismes d'ensemble, plutôt simples mais efficaces, collent parfaitement au rendu 3D et aux textures qu'on attend à minima pour rentrer dans une telle expérience de réalité virtuelle, et le fait est que, dès les premières minutes, la modélisation de l'univers a vite fait de nous happer et aspirer complètement dans ce grand voyage, signe d'une réussite incontestable sur la spatialisation et la modélisation 3D de tous les éléments. On appréciera certaines séquences avec des météorites ou des anneaux qui semblent si proches de nous, mais on préférera particulièrement les innombrables vues rapprochées littéralement cultes sur les plus grandes géantes rouges et étoiles connues à ce jour dans l'univers, dont l'échelle montre leur insolent gigantisme comparativement à la taille de notre soleil, voire même de notre système solaire tout entier ! On aura une profusion de séquences expérimentales où on aura littéralement l'impression de bruler à proximité de ces étoiles. On rappellera également que dans la mesure où on se déplace en mode auto-pilot pendant toute l'aventure, les angles de vues et les perspectives changent en permanence, sans compter que l'on passe son temps à regarder dans tous les sens comme une girouette. Un dernier mot pour préciser que dans les environnements obscurs, l'effet de grille de pixels apparents est complétement gommé, et c'est tant mieux pour l'immersion ! Une dernière remarque pour rappeler que ce contenu 3D n'est pas un jeu, signifiant qu'on ne contrôle jamais les déplacements : on reste assis dans son cockpit et on profite de la vue, superbe au demeurant, garantissant déjà une immersion en mode contemplatif et passif qui surpasse n'importe quelle expérience de gaming interactive, en 2D, voire en 3D vision sur PC ! La messe est dite !

Au final ce Titans of Space est une petite démo technique magistrale qui en met plein les yeux, et qui inonde littéralement le cerveau d'émotions pour lui donner dès les premières minutes l'illusion sensorielle d'être physiquement dans un vrai voyage cosmique. Si vous avez vu récemment Gravity 3D au cinéma, vous ne trouverez probablement pas meilleure expérience actuellement pour nourrir votre appétit d'aventure et de shoot visuel spatiaux. La beauté des points de vues, la musique qui accompagne cette balade singulière, le fond de référence scientifique avec les tailles en km et les échelles rapportées en permanence, font que Titans of Space 3D célèbre tour à tour un reportage digne de la NASA, du Futuroscope ou de la cité des Sciences par certains aspects, évoque régulièrement un Sunshine 3D pour les panoramiques solaires rappelant ceux de ce film d’anthologie, un Gravity 3D pour la sensation claustrophobique d'être confiné dans une petite capsule de survie perdue dans l'immensité de l'espace : il constitue une superbe expérience, d'autant plus admirable que les sensations sont bien présentes avec une modélisation 3D d'ensemble assez basique et une résolution encore bloquée à 720p : on n'ose pas imaginer une fois de plus ce que seront les vrais jeux haute définition qui accompagneront le lancement de la version commerciale de l'Oculus Rift ! On peut même avoir peur de cette future montée en qualité graphique et résolution, car le risque de griller quelques neurones en passant semblera inexorable ! Une fois de plus, le leitmotiv d'une ces expériences balbutiantes de réalité virtuelle avec l'Oculus Rift, est : INCROYABLE ! Et ce n'est que le début...En attendant nous vous ferons découvrir dans quelques jours une autre démo spatiale basée sur la thématique, Blue Marble Oculus Rift 3D.
Franck L.








>VOIR TOUS LES TESTS DE BLU-RAY 3D ICI ! (par Halluciner.fr)

lundi, décembre 16, 2013


3 Comments:

  • At 3:38 PM, Anonymous chris said…

    Magnifique ce test halluciner.fr ! C'est bon je suis convaincu, rifter je serais au D1 ! Encore merci pour ce rédactionnel toujours de grande qualité qui nous permet "l'immersion aussi" loll

     
  • At 3:53 PM, Anonymous Anonyme said…

    Ma plus belle expérience sur le rift à date avec Half life et dreadhalls pour l'immersion : excellente review merci

     
  • At 4:12 PM, Anonymous Anonyme said…

    +1 trop bon !!!

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

.