Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Percy Jackson 2 : La mer des monstres Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
Maintenant que le constat a été établi sur l'effet de profondeur 3D, nous passons au banc les effets de jaillissements 3D.

Après une minute d'introduction en CGI très réussie, avec jaillissements permanents de particules, décors sous-marins et eau, on démarre ensuite le début de la narration.

Très rapidement on appréciera d'avoir de nombreux débordements et jaillissements permanents 3D d'éléments de décors, d'objets ou de personnages.

Ainsi pour les décors, on ne sera pas surpris d'avoir des branches, murs, sols et autres morceaux d'environnements s'étirer généreusement hors du mur de projection. Idem lors d'une séquence en voiture, on aura littéralement l'impression de se prendre des arbres et autres décors en plein dans le visage !

A côté on trouve lors de scènes clés des jaillissements permanents d'armes ou de glaives à 1m-1m50 hors du mur de projection : le plus bel effet du genre est sans conteste en fin de 1er acte, avec une flèche-mécanisme en fer qui lors d'un bullet-time, s'affiche à plus de 2m hors du mur de projection de notre salle de test.

On constatera aussi que souvent les personnes de premier-plans débordent naturellement hors du cadre, tout comme leurs bras ou mains peuvent parfois pointer hors du mur. On déplorera par contre qu'à quelques occasions, ces jaillissements permanents se montrent un peu flous.

Sinon on a aussi quelques brèves mais réussies séquences de jaillissements de particules, type cotillons qui flottent au milieu de la pièce pendant 5s dans le premier acte, ou de pluie qui rentre dans la pièce un peu plus tard.

La vraie réussite dans ce film réside dans un effet de jaillissement permanent assez bluffant et assez novateur : lors de l'utilisation de bonbonne magique qui renferme l'effet de tempête, on se retrouve avec un véritable cyclone d'une centaine de mètres en profondeur, qui se projette en une sorte de colonne d'air jusqu'au canapé, et vient toucher et littéralement pulvériser le spectateur sur son canapé. C'est jouissif, et même si cela n'arrive qu'à 2-3 reprises plus ou moins longuement dans le film, on adore (voir screenshot du haut) !

Le reste du film se montrera globalement conservateur avec principalement des débordements et jaillissements permanents de décors ou de personnages.

Une catégorie ultime d'effets de jaillissements viendra s'illustrer fortement au 2e acte, et un peu moins au 3e, les effets de projections, et en particulier les effets de projections d'eau et autres éclaboussures.

A noter enfin qu'à de nombreuses reprises dans le film, on a droit à de superbes jaillissements permanents de brume ou de fumées volumétriques dont le rendu 3D est incroyable (exemple lors d'une séquence en taxi).

1.
2.
3.
4.

dimanche, décembre 01, 2013


.