Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test World War Z Blu-ray 3D : Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
On vient d'éplucher ensemble les effets de profondeur 3D dans la section précédente, et on s'attaque maintenant au registre des jaillissements.

Premier constat sur le premier quart d'heure, on assiste à des débordements 3D et à quelques jaillissements permanents légers d'éléments hors du mur de projection : rien de très extrême, mais on relève quand-même quelques extensions heureuses hors du cadre, rarement à plus de 1 mètre hors du mur de notre salle de test. Un premier lot de consolation mais on espère bien plus par la suite.

La suite est assez calme, mais heureusement un premier sursaut 3D va survenir lors de premières courses-poursuite avec un zombie qui semble jaillir en 1 seconde hors de l'écran : l'effet 3D est assez prononcé mais très furtif, à ne pas rater lorsqu'il se déroule car ce genre d'effets se montre rare dans le film.

On a ensuite quelques jaillissements permanents plus ou moins marqués avec parfois un bras de Pitt qui sort de 1m50 hors du mur, ou encore plus rarement quelques éléments de décors qui s'étirent hors du cadre.

La poursuite du visionnage va mettre en scène 2-3 jump-scares 3D très efficaces, avec un jaillissement rapide et inattendu de zombies à 1m50 hors du mur. De nouveau il faut être attentif car l'occasion ne se montrera pas de si tôt.

Lors des séquences en hélicoptères, on a des plans panoramiques qui à plusieurs reprises font afficher l'hélicoptère à 1m hors du mur, effet 3D assez réussi, mais un peu décevant car l'effet de profondeur et volume 3D aplati sonnent un peu fake dans la scène.

2 séquences sortent vraiment du lot avec des effets 3D excellents, permettant de redresser la barre sur le panel des effets 3D constatés : à Jérusalem, puis lors d'une séquence de nuit en hélicoptère.

Dans la première, basée à Jérusalem, on assiste à des hordes de zombies qui escaladent de toutes parts, et on visionne des plans 3D excellents où des zombies tombent littéralement sur le canapé, à la suite d'une chute dans le vide. Ce type d'effet 3D est réussi et très réaliste.

L'autre séquence phare se base sur les jaillissements permanents de particules, avec le grand classique des effets météo de pluie en jaillissements permanents à plus de 2 mètres hors du mur. On sera ravis d'avoir à mi-film presque dix minutes avec ces effets de jaillissements d'eau intrusive dans la pièce, ultra réaliste. 

Cerise sur le gâteau, cette séquence enchaine avec des plans avec des particules de poussière qui flottent en suspension au milieu de la pièce.

Plus tard on aura à 2-3 reprises des séquences très réussies avec des projections de verre et débris vers le spectateur.

On terminera par la présence dans le film de nombreux effets de lens-flares qui s'affichent également en mode jaillissement. 

Un dernier mot à ceux qui attendaient des effets de projection de sang dans le film : il n'y en a pas, tout simplement car il n'y a pas vraiment de représentation suggestive du sang dans le film.

1.
2.
3.
4.

vendredi, septembre 13, 2013


.