Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Hotel Transylvania Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
Après ce constat sur une profondeur moyenne qui suffit de justesse à profiter du spectacle, on se penche maintenant sur la partie effets de jaillissements 3D.

La première bonne surprise est que le film exploite parfaitement les effets de débordements : en effet on bénéficie en permanence d'un élément qui s'étire hors du cadre de visionnage, et il est fréquent de trouver des débordements de 50 cm hors du mur de projection.

La deuxième caractéristique technique positive est représentée par l'exploitation des jaillissements permanents 3D, ces débordements prononcés de plus de 1 mètre du mur pendant de longues secondes.

Et en effet, le film affiche régulièrement les têtes et les bustes de nos héros en dehors du cadre : de même on peut même noter certains passages où ils pointent les bras et les mains à plus de 1,5 mètres voire 2 mètres hors de la surface de l'écran (dans notre salle de test).

L'un des meilleurs aspects techniques constitue l'utilisation de ces jaillissements permanents pour représenter les innombrables vols de nos héros vampires en chauve-souris : comme dans le très bon Rio 3D, on voit ces bestioles virevolter régulièrement en dehors du mur, avec un très bon cadrage technique pendant quelques secondes.

De même les effets de jaillissements de type projection sont finement exploités pour matérialiser assez souvent des projections de chauves-souris et autres éléments volants en direction du spectateur. On constatera aussi quelques séquences très réussies de jaillissements arrières avec des objets volants qui proviennent de derrière le canapé.

A une autre moment, on visionnera une superbe séquence avec du jaillissement permanent de lucioles qui s'affichent en flottant partout dans la pièces pendant 30 secondes.

Enfin mention spéciale pour les nombreux travellings lors de présentation de la salle de bal, ou de salles annexes de l'hotel, où les effets de jaillissements permanents font sensation lorsque la caméra (et le spectateur) traverse littéralement tous les objets et invités rencontrés sur le trajet pendant le travelling, avec un effet similaire à la séquence d'ouverture d'Hugo Cabret 3D sur le quai de la gare de Lyon (où l'on avait l'impression de passer à travers les voyageurs à pied)

1.
2.
3.
4.

lundi, mars 18, 2013


.