Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en février : 6e




6ème : LE MAGASIN DES SUICIDES 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
Premier film d'animation de Patrice Leconte, le Magasin des Suicides propose en premier lieu une adaptation fidèle et très réussie de l’œuvre originale de Teulé. Retranscrivant à merveille l'atmosphère sombre où la mort prédomine en permanence, en particulier pendant la première demi-heure qui joue habilement avec l'humour noir, le film se montrera en revanche un peu moins immersif dans sa deuxième partie avec une surabondance de séquences musicales. En ce qui concerne l'aspect technique de la 3D présente dans ce blu-ray 3D, il se montre convenable dans l'ensemble, mais rarement très démonstratif. En effet le style artistique, excellent au demeurant sur un film purement 2D, induit en 3D une caractéristique technique particulière, avec un effet permanent d'effets de planches 2D et autres calques, séparés artificiellement par un effet de profondeur. Ainsi les personnages du premier plan ne bénéficient quasiment d'aucun traitement 3D (vous pouvez les visionner sans problème sans lunettes 3D), pour mieux les faire ressortir des décors intermédiaires et du fond par le biais d'un niveau de profondeur variable. Souvent moyennement convaincant à cause de flou sur les arrière plans, la profondeur 3D se révèle par contre brillante sur les nombreuses vues en hauteur, panoramiques et autres travellings qui affichent les ruelles, la ville, le magasin avec des caméras en plongée. A ces trop rares moments la profondeur touche sans problème le 4/5, mais hélas le niveau moyen s'articule plutôt autour du 3/5. Et ce ne sont pas les effets de jaillissements qui autoriseront à arbitrer sur la note car ceux-ci sont pratiquement inexistants pendant tout le film, avec quelques effets de débordements çà et là qui ne permettront pas vraiment de tirer partie de ce registre. Un visionnage néanmoins agréable, car l'énorme challenge technique de transposer un dessin-animé au rendu 2D et planches de BD, en 3D, se montre réussi, et ravira ceux qui recherchent d'autres expériences d'expressions 3D au sein d'univers artistiques riches. 
Franck L.

>VOIR LE TEST COMPLET


samedi, février 23, 2013


.