Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en janvier : 1er




1er : RESIDENT EVIL RETRIBUTION 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
Paul W.S. Anderson revient avec une nouvelle suite de sa franchise popcorn particulièrement réussie, et signe un nouveau Hit du catalogue Blu-ray 3D à date. S'appuyant sur les caractéristiques techniques qui ont fait la force de l'épisode précédent, Resident Evil Afterlife Blu-ray 3D, à savoir une très bonne profondeur doublée de débordements constants et de nombreux effets de jaillissements, il réussit l'exploit d’élever d'un cran la qualité technique 3D constatée sur les différentes composantes. Ainsi la bonne profondeur de l'épisode précédent devient excellente dans cette nouvelle édition, affichant régulièrement des environnements dont la perception 3D permet une parfaite représentation des importants volumes des pièces et décors extérieurs traversés. L'effet de profondeur est régulièrement magistral, et ce malgré une moitié des séquences lovée dans des décors sombres ou de nuit, et affiche une intensité qui renvoie immédiatement à une autre référence du monde de la 3D, Underworld 3D. En ce qui concerne les effets de jaillissements, on a droit à une palette intensive relativement complète et variée de la gamme possible : des débordements d'écrans réguliers avec des visages, bustes, portions de décors qui s'étendent ponctuellement hors de la fenêtre de visionnage, de nombreux effets de jaillissements type projection avec tous types d'objets qui vous arrivent dessus sans crier gare dans une intensité mesurée (douilles, sang, balles, missiles, hache, piolet, étincelles...), mais aussi des séquences de jaillissement permanent dont une en particulier se révèle déjà culte, mettant en scène des affrontements sur fond de neige et flocons qui transpercent votre mur de visionnage et tombent de manière significative dans votre salon pendant plus de 15 minutes ! Cette séquence de démonstration de jaillissements permanents rejoint celles non moins cultes de cendres qui flottent en suspension dans la pièce dans Avatar 3D, de flocons qui tombent également partout dans Hugo Cabret 3D, ou de braise incandescente qui jaillit et fuse à 360° lors de la séquence finale du train dans Abraham Lincoln 3D. On pourra juste reprocher au film d'user ponctuellement de flous sur les arrière plans lors de certains plans rapprochés sur les visages et bustes, le grand classique que l'on retrouve habituellement dans l'ensemble des films live action Blu-ray 3D. Que manque-t-il à cette suite pour obtenir le 5/5 ? Moins de flou lors de certains zooms de personnages, moins de flou sur les effets de projections rapprochés, des cadrages mieux centrés et une meilleure intensité pour les effets de projections, mais surtout le passage à un vrai format d'image noble et efficace (1.78) qui pourrait enfin mettre en avant le travail subtil opéré sur les nombreux effets de jaillissements, à la fois de type permanents et projections, effets qui se révèlent désormais de mieux en mieux intégrés à la narration dans cette franchise Resident Evil. Une jolie surprise en ce début d'année 2013 !
Franck L.

>VOIR LE TEST COMPLET



mardi, janvier 29, 2013


.