Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Godzilla vs Kong 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
5/5
Profondeur 3D :  
Premier tour de piste en ce qui concerne tout d'abord les qualités plastiques de l'image : les noirs sont profonds, la palette de couleurs est superbe et les contrastes intenses !

On se penche maintenant sur la profondeur 3D : elle est incroyable dans la projection ! Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas pris un tel plaisir devant tant de volumes !

Dès le début sur Skull Island, les panoramiques se montrent bluffants ! Les plans larges dégagent un volume grisant. La suite du film confirme cette appréciation.

En effet de manière générale les plans moyens ou semi-larges maintiennent le niveau de qualité escompté avec un effet spatial de qualité, et même les plans rapprochés utilisent la dose normale de flou d'arrière-plans.

En revanche si la 3D est belle sur les scènes de dialogues entre les personnages, elle devient exceptionnelle dans les scènes d'action et plus particulièrement dans les séquences de combat !

Mais quel spectacle orgiaque auquel on assiste lorsque nos 2 protagonistes sont au centre de la caméra : que ce soit Kong qui est malmené par son environnement ou Godzilla qui dégrade et agresse les éléments extérieurs, on en prend plein les yeux !

La séquence de chute libre et d'arrivée dans la terre creuse est exceptionnelle par exemple : on a une spatialisation du vide fabuleuse, une impression de vertige et de profondeur insondable avec une infinité de calques en succession !

Les séquences de tunnels holographiques sont également un sacré moment de plaisir visuel avec toujours cette représentation parfaite de la profondeur qui perce vers l'infini !

La séquence de combat au beau milieu de l'océan vaut également son pesant de cacahuètes avec une caméra de plafond ou de hauteur qui filme en aplomb tous les événements et qui propose ensuite des travellings et enchainements étourdissants !

D'ailleurs le plan 3D avec une dizaine de missiles qui partent en profondeur avec leurs traînées de fumées parfaitement spatialisées dans l'espace est un grand moment de 3D !

Le combat final met en scène avec le même brio des perspectives toujours dégagées et sait rendre spatial une scène centrale résolument 3D ! Bravo !


1.
2.
3.
4.


jeudi, juillet 08, 2021


.