Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Le Grinch Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


Note
5/5
Bilan 3D :
Pour être parfaitement transparent, voici un moment de grâce que nous avons attendu en vain toute l'année 2018 ! De quoi parle-t-on ? De pouvoir profiter du traditionnel Top Démo 3D Universal ou Dreamworks 3D de l'année, comme le veut la tradition depuis 2010 ! Pourtant l'année dernière a été marquée d'une pierre blanche, car nous n'avons eu aucune production 3D sortie sous l'égide de l'un ou l'autre. Il faut remonter à Moi Moche &  Méchant 3 3D en 2017, comme dernière production 3D à venir nous divertir ! Et sur toute l'année 2018, nous n'avons eu seulement que 2 films d'animation 3D à sortir, heureusement grâce à Disney. Alors commencer l'année 2019 avec le Top démo animation 3D qui sort en général au dernier trimestre de l'année avant les fêtes, forcément cela renforce le degré d'excitation ! Encore plus lorsque l'on découvre que c'est l'un des 3 meilleurs studios 3D du marché qui en est le géniteur : non ce n'est pas nWave (le leader), ni Dreamworks Animation, mais le 3e non moins connu Illumination Studio, qui nous a concocté notamment les 2 Top démo Moi Moche & Méchant 1 et 2 en 3D (le 3e opus était le moins réussi des 3 d'ailleurs en 3D). Pourtant dans toute cette ivresse, il y a un 'mais', c'est qu'Universal a décidé de faire l'impasse sur la distribution française de ce Grinch 2018 3D ! Du coup pour 90% des gens, le choix sera simple : se rabattre sur la version UK région Free qui ne proposera pas d'audio VF. Ceci dit ce n'est pas gênant ( (à part bien-sûr pour les enfants) car la voix originale du Grinch en VO est autrement plus délicieuse que celle de la VF. Nous ne vous parlons pas en revanche de la copie que nous avons dans les mains, la version US zonée région A, car même si elle propose une VF en Dolby Digital Plus 7.1, elle ne sera lisible que par les quelques poignées d'entre vous qui ont la chance d'avoir un lecteur Blu-ray multi-zone chez eux, ce qui est très rare ! Allez c'est parti pour ce décodage de cette nouvelle pépite en Blu-ray 3D qui dispose comme souvent d'un polishing amélioré par rapport à la version ciné 3D !

Dès le début du film on mesure l'impressionnante intensité de la profondeur 3D ! Aucune surprise de la part du studio Illumination qui nous offre le spectacle que l'on attendait ! Préparez-vous à vibrer et scintiller de mille feux car cette 3D resplendit sur toute la durée avec des curseurs au taquet ! Les plans larges et panoramiques affichent une distance d'affichage toujours insolente avec un soucis du détail omniprésent ! On profitera parfaitement de la dimensionnalité qui se dégage aussi bien de la montagne perchoir du Grinch, que du village ou son centre-ville. On aura aussi de nombreuses séquences top démo avec des plans jubilatoires qui offrent le vertige à la carte : idem avec les vues de dessus et nombreuses caméras de plafond qui jouent à fond la carte de la verticalité ! En parallèle les plans semi-larges ou moyens prolongent le plaisir avec cette même force dans le rendu 3D, et ce sans flou d'arrière-plans. Même les plans rapprochés passent entre les mailles du filet et proposent également un spectacle de qualité. Et ce ne sont pas les 2-3 plans un peu plats que l'on a vu trainer sur la pellicule qui vont gâcher ce spectacle intégral ! Par contre il est curieux d'avoir détecté 2-3 séquences furtives de 2 secondes avec des parallaxes inversées qui piquent un peu (y-a-t-il un pilote dans le montage ?^^). Enfin impossible de passer sous silence la perfection des séquences de nuit qui auraient même l'insolence d'éblouir les séquences de jour par l'intensité du rendu et surtout du détachement 3D ! Oui parlons-en du détachement 3D : la pierre angulaire d'une 3D performante, car dans ce film elle permet de toujours détacher spatialement chaque élément 3D, de sorte que le spectateur soit toujours en mesure de percevoir naturellement les distances qui séparent chaque objet, personnage, décor... C'est d'autant plus flagrant de nuit lors de la séquence d'infiltration avec le Grinch, Fred et Max au milieu des sapins : le détachement 3D irradie la spatialisation 3D de la scène ! Chapeau bas !

En ce qui concerne les jaillissements, voici la carte que tout le monde attendait pour bien commencer l'année : un Top démo 3D ! On n'en attendait pas moins du Studio à l'origine des Minions 3D, qui maîtrise toujours la diversité des effets 3D via les placements, les différents types d'effets 3D et leurs intensité ! Sans surprise on trouve déjà en filigrane beaucoup de débordements et jaillissements d'éléments de premiers plans : dès qu'un élément est un peu proche de l'écran, le studio ne rate pas l'occasion de le pousser un peu pour le voir jaillir ! Et comme l'intégration est toujours naturelle, on ne gâche jamais le spectacle lié à l'histoire. Mais le mieux est à venir ! On notera dans ce film un usage répété et très agréable d'un effet 3D Top démo : les travellings jaillissements ! Terme technique inventé par Halluciner en 2014 et repris en 2015 sur les Pingouins de Madagascar 3D, vous connaissez désormais sa définition : effet 3D lors des travellings dynamiques qui vous font traverser littéralement les décors de la tête ! On en trouvait énormément par exemple dans Tous en Scène 3D (normal c'est encore une production Illumination) et les plus experts d'entre vous auront noté que Tsui Hark est celui qui a le mieux maîtrisé cet effet 3D dans ces films (on trouve aussi un excellent exemple de travelling jaillissement dans la séquence d'ouverte de Hugo Cabret 3D ou Dragon Gate 3D pour les plus curieux). Et bien dans ce film, on trouve véritablement un nouvel effet 3D, aussi impressionnant dans son impact 3D : à l'inverse, il s'agit de jaillissements dynamiques sur plans statiques. Quezako ? En fait il y a une profusion de cet effet 3D dans le film, et si celui-ci passe plutôt inaperçu dans les productions concurrentes lorsqu'il est utilisé 1 ou 2 fois en 2H, avec un rythme intensif d'une séquence toutes 5 min, cela devient un genre d'effet 3D à part entière, d'où ma parenthèse pour l'exprimer et le décrire. Mais de quoi parle-t-on : j'y viens ! Il s'agit d'un effet 3D où on a un plan large ou moyen fixe, et que l'on voit par exemple une luge venir de très loin en profondeur : cela peut mettre 5 secondes pour que la luge finisse par croiser le mur (parallaxe=0) pour continuer sa course à 2m, puis 3m hors du mur puis passer directement sur le canapé et à travers le spectateur. C'est un peu comme un effet de projection, mais en slow motion et de durée plus longue et non furtive : du coup par cette définition cela ne pouvait pas être un effet de projection non plus ! Il y a à minima une 50 d'effets 3D dans ce genre : luge, traineau, grinch, chien en hélicoptère etc... Un régal visuel et qui donne une immersion 3D dingue avec cette impression que toute la scène rentre dans la pièce ! Un pendant inverse du travelling jaillissement ou c'est la pièce du spectateur qui se déplace et rentre en frontal avec les éléments de décors ! Si vous m'avez suivi, bravo vous avez découvert un nouveau terme technique 3D ! Pour les autres nous appellerons ça simplement 'jaillissements' ^^. Sinon on trouve aussi bien-sûr de vrais effets de projections avec de la neige ou autres éléments projetés violemment vers le spectateur. On trouve aussi des séquences de jaillissements permanents de neige et flocons qui flottent au milieu de la pièce ! Mais également le lot de jaillissements extrêmes comme le Grinch qui sort sa tête à 2m, puis tend les bras à 3m à plusieurs reprises ! Idem avec Fred qui sort la tête ! De même avec la séquence top démo de Max en Hélico qui virevolte partout dans la pièce comme dans Madagascar 3 3D ! N'oublions pas aussi la séquence top démo au marché de noël avec ses guirlandes luminescentes qui pendant littéralement du plafond de votre salle, et que vous allez écarter virtuellement avec les mains  lors du travelling pour les éviter !
  
Au final impossible de comprendre la politique d'Universal en 2019, qui se tire une balle dans le pied en écartant non pas une petite production marginale, mais la grosse production Illumination Entertainment 3D de l'année de nos foyers français ! Alors ne ratez pas l'occasion de vous divertir la rétine, et sautez sur la version UK audio VO pour ajouter cette nouvelle édition 3D à votre collection. N'espérez rien de plus de la version allemande qui ne proposera pas non plus de VF ! Mais comme je vous le disais en préambule, la voix VO du Grinch est bien plus irrésistible en VO qu'en VF ! Bravo Illumination qui redresse la barre du dernier Moi Moche & Méchant 3 3D un cran en dessous de ses autres productions 3D, pour nous livrer un Grinch 3D de noël caustique et au rendu 3D éblouissant et ultra naturel à l'exception des 2-3 artefacts indignes du niveau qui ont esquivé le directeur qualité ! Le Top du 1er trimestre qui sera déjà en embuscade pour le dossier de fin d'année les 20 meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2019 ! Je vois déjà les mauvaises langues dire qu'il y aura juste 20 Blu-ray 3D à sortir en 2019, donc ce n'est pas difficile ;)
EDIT : la version US est finalement Region Free ABC avec FR 7.1 !
 
Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D top démo sur l'ensemble du film
    • La profondeur et hauteur superbes sur les plans larges, panoramiques et vues de haut
    • Un festival de débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments ou personnages de 1m à 1m50 hors du mur
    • Les travellings jaillissements
    • Les jaillissements extrêmes à 3m (luge, traineau, Fred, les guirlandes de noël...)
    • Les jaillissements permanents de neige au milieu de la pièce
    • La profusion de jaillissements dynamiques à 3m sur plans statiques
    • Les projections diverses : neige, bras...

Les points faibles (-)
    • 2-3 arrière-plans un peu plats
    • 2-3 artefacts sur des séquences de 2 secondes
>

1.
2.
3.
4.


mercredi, février 06, 2019


.