Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Jumanji : Bienvenue dans la jungle Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,6/5
Bilan 3D :
Voici aujourd'hui un remake du célèbre film avec Robin Williams Jumanji sorti en 1995 déjà, affublé aujourd'hui de la base line : Bienvenue dans la Jungle 3D ! Personnellement en terme d'intérêt ludique pour les adultes on émet déjà à l'avance quelques réserves, car on sent bien que la cible marketing escomptée est plus typée "pre-ado / ado". Bref nous nous intéressons uniquement comme toujours au rendu tridimensionnel de "l’œuvre" et nous vous résumons rapidement dans les sections suivantes ce qu'il faut attendre de ce nouvel opus dans nos univers 3D, toujours en exclu mondiale sur Halluciner.fr !

S'il y a bien un registre qui impressionne rapidement dans ce film dans les premières minutes, c'est celui de la profondeur 3D. A quelques détails près on dirait presque une 3D native tellement la spatialisation 3D est réaliste et fidèle à la réalité ! Le campus s'affiche via les plans larges avec une super profondeur 3D, et les plans semi-larges maintiennent un bon niveau qualitatif de 3D entre les calques. Ce constat va globalement se maintenir sur la suite du film, surtout sur les environnements lumineux ou de jour. Car de nuit la lisibilité va chuter mécaniquement, et si les premiers environnements sombres du début du film héritent d'un très bon détachement 3D, ce ne sera pas vraiment le cas pour les mêmes scènes de pénombre dans le dernier acte. On notera que dans les séquences statiques ou en vol, l'effet de hauteur est très bien restitué, le tout au travers d'une palette de couleurs souvent paradisiaque. Pourtant tout n'est pas rose dans cette 3D, à commencer par l'abus des plans rapprochés dans le montage avec les sempiternels flous d'arrière-plans (non ce n'est pas un héritage 2D normal et obligatoire dans un film 3D comme certains réalisateurs vintage ou rétrogrades aiment l'affirmer car si suffit de prendre les 50 meilleurs Blu-ray 3D de notre Top Index 3D pour constater qu'ils possèdent 2 à 3X moins de flou sur les arrière-plans que 70% des autres productions 3D ultra conservatrices du marché). Ainsi ces flous dans Jumanji 3D viennent diluer l'effet 3D et éteindre ponctuellement la dimensionnalité, ainsi que la présence de quelques artefacts lumineux sur certaines surfaces réfléchissantes tout comme quelques détourages grossiers de végétation taillées à la serpe.


Et les jaillissements dans tout cela ? C'est pas mal, énorme sur 4-5 passages et 'peut mieux faire' sur le reste de la pellicule. Premier manque d'ambition constaté sur le niveau des parallaxes programmés sur les premiers plans en tâche de fond : les débordements et jaillissements permanents d'éléments sont assez "light" dans l'ensemble. Heureusement qu'une poignée de séquences top démo viennent dynamiter ce registre assez conservateur. Cela commence avec la première séquence de téléportation avec les héros qui s'évaporent à plus de 3m hors du mur en touchant le canapé ! Quelques courses poursuite avec la faune locale vont permettre de matérialiser divers jaillissements avant mais aussi arrière. Quelques séquences de déplacement proposent de superbes travellings jaillissements. Ajoutez à cela quelques effets de projections, et vous obtenez une dotation réussie mais trop distillée et lissée sur la durée pour en faire un Blu-ray 3D qui sorte du lot ! Dommage !

Au final Jumanji : Bienvenue dans la jungle est un très bon Blu-ray 3D qui brille principalement par son très bon niveau de profondeur et de détachement 3D, agrémenté de quelques rares superbes coups d'éclats en matière de jaillissements, au nombre trop limité surtout pour un film de presque 2H ! Une expérience 3D réjouissante par opposition avec celle délivrée par le scénario et l'acting global (vous êtes prévenus). En revanche ne ratez pas l'offre exceptionnelle du moment : le combo 2D+3D+4K à seulement 29,99€ ! Les combos 3D+4K sont suffisamment rares sur le marché pour être encouragés (il n'y en a que 11 sortis à date en 2 ans) !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D superbe sur les plans larges et panoramiques
    Quelques débordements et jaillissements de 1m à 1m50 hors du mur
    • Des effets de jaillissements 3D top démo (séquences de téléportations)
    • Les travellings jaillissements
    • Les jaillissements avant ou arrière lors des courses-poursuites et séquences de vol
    • Quelques effets de projections de terre et débris

Les points faibles (-)
    Trop de flou sur les arrière-plans des plans rapprochés
    Manque de jaillissements pour un film de 2H
    Le format en 2.40



1.
2.
3.
4.


mardi, avril 17, 2018


.