Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr






Test film cinéma En Avant 3D


















Nom du filmTechno Cinéma 3D
En Avant

Date de sortie : 04/03/20
Cinéma Paris
Pathé Beaugrenelle

Passif Dolby

Synopsis :
Dans la banlieue d'un univers imaginaire, deux frères elfes se lancent dans une quête extraordinaire pour découvrir s'il reste encore un peu de magie dans le monde.


INTRODUCTION :
En Avant est le dernier film produit par le tandem Disney Pixar. Il est réalisé par Dan Scan qui avait réalisé Monstres Academy et quelques court-métrages pour Pixar. Le film est stéréographié par Bob Whitehill à qui on doit de très belles réussites en 3D pour Disney/Pixar, dans le registre prudent habituel qu’on leur connaît. Il a notamment signé la 3D des Indestructibles 2, de Vice-Versa , de Cars 3 mais aussi de Toy Story 3 et d’une quinzaine d’autres grand films Pixar parmi les meilleurs. Pour En Avant, c’est un Whitehill en petite forme qui fait un service minimum et nous propose une 3D qui aurait pu donner un peu plus aux spectateurs. J’ai vu Toy Story 4 au Pathé Beaugrenelle dans la salle 4 en passif Dolby.




PROFONDEUR 3D :
Note
4/5
Profondeur 3D :  
N’ayons pas peur de le dire, En Avant propose une gamme de profondeurs qui va du mauvais à l’excellent, sans vraiment de lien d’une séquence à l’autre. On est en droit d’être très déçus par ce Disney, qui est d’habitude au top en ce qui concerne la profondeur de champ et à la vue des derniers films extrêmement réussis d’un point de vue 3D. Ici on alterne les flous de fond, les à plats dans certaines séquences et d’un coup, on se retrouve à voyager dans de très belles profondeur, fidèle à l’image que l’on a de la 3D chez Disney. Mais cela ne dure malheureusement pas très longtemps. La construction du volume 3D n’a rien d’exceptionnelle et les plans larges qui offrent d’habitude chez Disney, une infinité de détails qui montrent le travail de titan effectué pour aller du premier plan au plan le plus lointain, sont ici beaucoup plus limités en profondeur. On a trop souvent l’impression de ne sentir que peu de volume dans les décors et c’est dommage..

JAILLISSEMENTS 3D :
Note
3/5
Jaillissements 3D :  
Mais où est donc passé le Whitehill qui s’amusait à pousser un peu la 3D vers l’avant de l’écran ? Soit Disney/Pixar a revu son cahier des charges à la baisse, soit Whitehill n’a géré la 3D que d’un oeil. La quasi intégralité du film se passe entre un lointain très léger et le plan de l’écran. Peu de débordements, y compris sur les visages qui semblent souvent un peu plats. On a bien un petit jaillissement furtif qui vient de temps en temps réveiller nos yeux de passionnés de 3D, mais rien de transcendant, chaque tentative de débordement étant avortée trop tôt. On sent une retenue sur la totalité du film.


LUMINOSITÉ :
Note
5/5
Luminosité :  
La luminosité est bonne.



GHOSTING :
Note
5/5
Ghosting :  
Pas de Ghosting. Rien à signaler !






CONCLUSION 3D :
Note
3,8/5
Bilan 3D :
En Avant est un véritable retour en arrière (sans jeu de mots) en ce qui concerne la qualité de la 3D chez Disney. On a droit ici à un service minimum qui ne se justifie ni par le sujet ni par le stéréographe qui nous habitué à tellement mieux ! Difficile de croire que les décisions prises sont de son ressort… Alors que le sujet, une quête mystique et magique, se serait prêtée admirablement à une 3D exceptionnelle, on a, avec En Avant une 3D bas de gamme qui ne sert pas le film ni le sujet et c’est dommage. On est loin des réussites d’Aladdin de Toy Story 4 et des derniers Disney et c’est extrêmement décevant.
Fabien Remblier


Membre à la rédaction Halluciner.fr, Fabien Remblier est réalisateur et stéréographe. Depuis 2010, il a réalisé une quarantaine de captations de concerts et shows en 3D dont certaines, récompensées dans des festivals 3D internationaux sont sorties en salles. Il supervise les corrections relief de plusieurs documentaires et vient de réaliser un court-métrage, forcément en 3D ! En 2011 il écrit le livre « Tourner en 3D-relief » édité chez Eyrolles où il détaille la technique, le matériel mais également une certaine vision moins académique de l’utilisation de la 3D de la pré-production jusqu’à la post-production. Pour lui la 3D est plus que du cinéma, c’est une nouvelle façon de tourner qui implique que le réalisateur sorte de sa vision cinématographique classique en 2D. Il est également le responsable des contenus 3D de laTV3D, la plateforme VOD 100% dédiée à la 3D-relief. Cette passion de la 3D, il la met aujourd’hui au service de Halluciner.fr pour vous aider à trouver au cinéma, la meilleure expérience cinématographique 3D possible.




Ne loupez aucun film 3D au ciné : recevez par mail les infos des sorties et tests des films 3D au cinéma en vous inscrivant à notre Newsletter dédiée aux films 3D à l'affiche au cinéma :



S'inscrire à la Newsletter Les Films 3D à l'affiche au ciné



*J'accepte de recevoir la Newsletter dédiée Halluciner.fr.

jeudi, mars 12, 2020


.