Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Pokémon - Détective Pikachu Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


Note
4,8/5
Bilan 3D :
Sortant dans 2 jours, Le phénomène Pokemon s'invite aussi dans nos home cinémas 3D avec ce combo 3D+4K Pokémon - Détective Pikachu qui sort de notre banc de test 3D. Avec une rentrée tonitruante en terme de sorties 3D, faut-il aussi réserver un petit billet pour s'offrir Pikachu en 3D sur nos étagères ? Sachant que le réalisateur est plutôt novice en matière de 3D, on s'attend au meilleur comme au pire ! Verdict pour cette conversion 3D ?

On sera ravis de découvrir une profondeur 3D de très grande qualité ! En fait dès les premières minutes, ce sont les plans larges qui donnent le ton avec une profondeur exceptionnelle, l'une des meilleures constatées cette année ! Il suffit de voir Ryme City avec ses grattes-ciels qui percent le ciel au sommet, les vues des avenues avec profondeur insondable, les illuminations et néons qui explosent en volume et en halos comme s'ils étaient en HDR ! les intérieurs ne sont pas en reste et proposent un excellent détachement 3D permettant de toujours évaluer justement les distance entre chaque éléments de la scène. Les plans moyens restent également de qualité mais intègrent déjà du flou sur les arrière-plans, sachant que les plans rapprochés héritent classiquement de la plus grosse dotation. On s'étonnera d'ailleurs que dans ce film on rencontre 60% du temps un des meilleures profondeurs 3D de l'année qui côtoie séquentiellement d'horribles flous d'arrière-plans qui concernent tous les types de plans, et parfois même des plans larges : ces problèmes de flous irréguliers montre par là-même un choix de focale allant de la focale très large à la longue focale, non compensée par une fermeture de diaphragme. Dommage car on rate de peu le 5/5 en profondeur 3D à cause d'un manque d'optimisation du réalisateur. Ceci-dit cela reste discret et s'intègre bien dans l'ensemble, surtout après avoir vu 2 des meilleures séquences de profondeur de l'année, rien que cela : le cataclysme dans la forêt (une spatialisation 3D digne de Michael Bay), et le combat aérien urbain du boss final ! Mention spéciale pour le détachement très précis qui permet une extrême lisibilité 3D, même dans le noir !

On attaque maintenant le registre des jaillissements : une bonne surprise, surtout qu'à la base on ne s'attendait à rien de grandiose, et pourtant ! Le studio a eu la bonne idée d'intégrer de manière judicieuse de nombreux débordements et jaillissements permanents particulièrement bien pensés et non pas codés à l'arrache à la dernière minute en studio ! Il suffit de voir une bonne dose de plans parfaits avec des éléments de premiers plans qui jaillissent exactement en latéral ou en oblique pour rentrer dans la pièce sans aucun windows conflicts (lignes électriques, éléments de décors, barrières etc...) ce qui est déjà hyper immersif quand c'est pensé en amont lors du tournage. Ensuite on a des moments de jaillissements intenses avec des Pokemons ou Pikachus qui s'affichent au milieu de la pièce. On commence d'ailleurs même avec des jaillissements arrière de Pokemons volants. On en aura d'autres plus loin dans le film. On appréciera aussi quelques excellents travellings jaillissements où l'on traverse les décors avec la tête. Les projections sont à la fête lors des combat en arène de Dracaufeu, du boss, ou lors des collisions en impacts (pare-brise, vitre de fenêtres etc...) auxquelles s'ajoutent des jaillissements de particules.
  
Au final Pokemon passe à 2 doigts du 5/5 et se trouve juste pénalisé par des flous d'arrière-plans parfois un peu insistants tandis que de nombreuses séquences du film proposent parmi plus belles séquences de profondeur 3D de l'année, tout simplement ! Classiques instantanées et cultes d'offices tous les passages en plans larges dans Ryme City, en aérien ou au ras des rues avec cette métropole high tech tentaculaire luminescente, ou plus tard avec cette séquence d'anthologie : la destruction massive en forêt digne du film Inception ! A voir et revoir en 3D ! Enfin une palette de jaillissements surprenante par moment en plus d'être très inventive et éclectique ! A acheter sans modération avec l'aval de la rédaction sur notre partenaire amazon.fr ici en combo 3D+4K ! Go !

Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D fabuleuse sur les plans larges et très réussie ailleurs
    • Beaucoup de plan top démo sur la hauteur 3D et vertige 3D
    • De nombreux débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments à 1m hors du mur avec quelques extrêmes à plus de 2m (Pikachu, Dracaufeu, boss etc...)
    • Quelques effets de projections réussis : verre, débris, magies...
    • Les jaillissements arrière et quelques travellings jaillissement
    • Le détachement 3D de nuit

Les points faibles (-)
    • Trop d'arrière-plans plats et flous
    • Manque quelques gros jaillissements


1.
2.
3.
4.


lundi, septembre 09, 2019


.