Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Spider-Man : New Generation Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


Note
5/5
Bilan 3D :
Très grosse attente sur le dernier Spider-Man : New Generation et gros suspense jusque dans la dernière ligne droite ! Why ? Petit retour en arrière pour rappeler la claque qu'on avait prise en fin d'année dernière lors du visionnage du film 3D au cinéma ! S'ensuit en début d'année 2019 des rumeurs que le Blu-ray 3D ne sortira pas, puis confirmation par Sony France que le Blu-ray 3D est annulé pour la France, mais confirmé en Allemagne par exemple. Puis un visuel qui apparait sur amazon.fr, avec un titre qui laisse présager de la 3D, puis un retour inattendu de Sony qui change de position en confirmant l'arrivée d'un combo 3D+4K en France en mai ! Cela montre exactement depuis 2 ans l'organisation laborieuse des cellules marketing nationales qui n'ont plus aucune visibilité sur les line-up 3D à venir, récupérant d'ailleurs souvent l'information que 1 mois avant sa sortie, avec souvent l'ironie de le découvrir quelques jours avant eux lorsque des visuels fuitent de-ci de-là ! Rien de propre à Sony car même les majors pataugent dans la semoule quant à annoncer plusieurs mois à l'avance quels formats ont été retenus pour tel ou tel film sorti au cinéma 3D ! C'est vrai que cela peut vous sembler assez amateur comme gestion, mais rappelle que les filiales ont traditionnellement peu d'impact sur les choix stratégiques en matière de line-up, à l'exception de l'Allemagne qui elle, tel un phare toujours allumé dans la nuit, n'a jamais le moindre complexe pour annoncer des mois avant tout le monde que le Blu-ray 3D sortira chez eux sans vraiment prendre de risques, puisque, dans les faits, ils sortent là-bas l'exhaustivité du marché 3D (à 2-3 exceptions près) ! Bref on ne peut que se réjouir de ce retournement de situation pour ce dernier Spider-Man car il fallait vraiment qu'il finisse sur vos étagères en Blu-ray 3D VF ! Merci à Sony de nous avoir d'ailleurs envoyé la version d'évaluation 3D par la poste ! Go pour le test 3D ci-dessous !

Les premières minutes rassurent immédiatement, et mieux, délivrent une claque immersive très singulière ! Nous voici devant une expérience visuelle hors du commun en matière de film d'animation : c'est le résultat d'une production pensée à 200% en 3D, et qui affiche en plus une audace incroyable dans les choix de direction artistique, se permetant d'innover en mixant des styles graphiques tellement différents pour marquer d'une pierre blanche la catégorie ! Il faut voir ce mix superbe d'animation, de crayonnés, de bulles, de planches de bandes-dessinées, de stop-motions, ralentis, esquisses... pour découvrir un vrai shoot visuel exceptionnel dopé aux psychotropes ! On pleure déjà sur des contrastes atomiques, une palette de couleurs saturées qui fait pourtant merveille et une profondeur 3D nucléaire sur chaque plan ! C'est simple déjà sur les plans larges et panoramiques c'est le Graal absolu en la matière : profondeur insondable, effets de vertige cosmiques en haut des immeubles ou dans les airs, et le tout livré avec un détachement 3D qui fera date dans les écoles de 3D ! Comment peut-on aussi bien séparer chaque calque de son voisin ? C'est le mystère qui s'applique aussi sur les plans moyens et les plans rapprochés ! Pas de flou d'arrière-plans, non ! Spider-Man s'impose telle une toile de Maître exposée aux communs des mortels ! Avec en prime une bande audio stupéfiante d'efficacité ! Et c'est même dans  les séquences de nuit qu'on versera le plus de larmes de joie, surtout quand la neige s'y mêle, où l'on se surprendra à faire un arrêt sur image en décrochant un "Wow, qu'est-ce que c'est beau !".

On attaque maintenant le registre des jaillissements : la palette se montre efficace, même si un peu radine sur les 2/3 du film qui donne plus dans le narratif ! Certes le studio s'essaye à placer quelques débordements ou jaillissements légers sur les premiers plans, mais pas assez marqués à notre goût pour que tout le monde puisse en profiter (les possesseurs de TV 3D peuvent faire une croix sur une grosse partie de ces petites sorties d'écran, car seules les bases supérieures à 3m permettent de bien les capter). Mais heureusement que le film sauve son honneur et décroche même une très bonne note grâce à l'utilisation des jaillissements dans les quelques grosses scènes d'action, scènes souvent d'anthologie. Heureusement car les 20 premières minutes, il ne se passera rien en la matière et il faut attendre des pigeons qui s'envolent, et quelques jaillissements de premiers plans pour commencer à sourire. Mais c'est seulement au premier combat qu'on découvre le potentiel du film avec des héros qui sortent plus facilement, et surtout pas mal de projections et travellings jaillissements avec des traits obliques en jaillissement pour matérialiser les fameux effets de vitesse de style 'BD'. On pleurera de joie lors de la longue séquence de jaillissements de neige dans la ville, avec une beauté artistique folle ! On rira du plus gros jaillissement du film, très ludique, avec le coup du bouquin qui se prend pour un boomerang finissant dans la tête du spectateur ! Mais c'est vraiment dans le dernier acte que le studio balance littéralement la purée avec une grosse dose de jaillissements dans tous les sens : jaillissements de héros, effets de projection de filin, coups de poings, particules de verre pilé projetées vers le canapé, effets de vitesse, étincelles jaillissantes etc... le tout avec un rythme anabolisé !
  
Au final Spider-Man est une expérience visuelle 3D sans précédent en terme d'affichage 3D, qui concentre essentiellement son savoir-faire précurseur en matière de profondeur 3D ! Tour à tour, toile, planche BD, manga, dessin animé traditionnel, film live-action, jeu-vidéo, cet hybride esthétique bénéficie d'une spatialisation 3D toujours top démo, accompagné d'une palette de jaillissements satisfaisante, jamais extrême en intensité (sauf dans quelques passages d'état de grâce) mais toujours parfaitement bien intégrée avec beaucoup de naturel et de délicatesse au sein de la narration ! On achète direct, à la fois pour le plaisir apporté, mais aussi pour soutenir Sony de nous avoir fait ce joli cadeau 2019 en ces périodes d'incertitude ! Et surtout n'oubliez pas d'utiliser nos liens sponsorisés amazon.fr pour acheter ce superbe combo 3D+4K à seulement 27€, si vous voulez pérenniser votre site 3D préféré pour l'avenir :) Merci à vous, on se retrouve maintenant en Juin pour le prochain top démo Dragons 3 3D !!! Vite !
Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D top démo sur tous les types de plans
    • La spatialisation et le détachement 3D toujours superbes même dans l'obscurité !
    • Pas mal de débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments ou personnages de 50cm à 1m hors du mur
    • Les jaillissements superbes de filins et les travellings jaillissements des effets de vitesse
    • Les projections de bris de verre vers le canapé
    • La longue séquence de jaillissement permanent de neige au milieu de la pièce
    • Une 3D parfaitement naturelle et équilibrée

Les points faibles (-)
    • Quelques arrière-plans ou premiers plans légérement floutés
    • Manque de jaillissements sur 80% du film


1.
2.
3.
4.


mercredi, mai 01, 2019


.