***
Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr





Test film Cinéma 3D Mission Impossible, Fallout 3D - review


















Nom du filmTechno Cinéma 3D
Mission : Impossible, Fallout 3D

Date de sortie : 01/08/18
Cinéma Paris
Pathé Beaugrenelle

Passif Dolby

Synopsis :
Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous… Dans MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.


Produits dérivés :


INTRODUCTION :
Mission Impossible - Fallout est le sixième épisode de la saga produite par Tom Cruise, le troisième épisode réalisé par Christopher McQuarrie. La conversion de la 2D vers la 3D a été réalisée par Prime Focus qui est capable du meilleur (Gravity) comme du pire (Harry Potter Et Les Reliques De la Mort 1ère Partie, Le Choc des Titans…). Supervisée par Ritesh Aggarwal, cette conversion n’est pas à la hauteur des espérance que l’on plaçait sur un tel blockbuster. Ritesh Aggarwal n’est effectivement pas Chris Parks (le stéréographe de Gravity) mais il faut avouer qu’avec Mission Impossible - Fallout, rien n’a été fait pour lui faciliter la tâche. A croire que Christopher McQuarrie n’avait pas prévu la conversion 3D de son film…




PROFONDEUR 3D :
Note
3/5
Profondeur 3D :  
Mission Impossible - Fallout, c’est le royaume de l’arrière-plan flou et plat. Rien à faire, d’un bout à l’autre du film, que ce soit en gros plan ou en plan large, tous les fonds sont flous et la profondeur est découpée en blocs formant de larges à-plats. De plus, durant plus de la moitié du film, les fonds sont trop sombres pour distinguer le moindre relief. Seule la scène de poursuite en hélico vient un peu rattraper les choses en offrant au spectateur une profondeur assez bonne sur les paysages et les montagnes. Mais on est à la limite de l’effet de maquette sur les hélicoptères qui semblent posés par dessus l’image.

JAILLISSEMENTS 3D :
Note
3/5
Jaillissements 3D :  
Si les visages sont plutôt bien travaillés et proposent un bel arrondi notamment sur les nombreux gros plans, l’ensemble du film ne brille pas par ses jaillissements. Personnellement, cela ne me dérange pas, car je préfère un relief plus naturel à l’utilisation massive de jaillissements extrêmes. Il semble que Ritesh Aggarwal partage cet avis car l’ensemble de son travail stéréographique, en dehors des « Tortues Ninja » propose assez peu d’effets de débordements. On a bien quelques effets de particules, ou des armes qui sortent de l’écran, mais le flou est de mise dans pratiquement tous les cas, que ce soit pour le fond ou pour l’élément en jaillissement lui-même, ce qui gâche l’effet et lui fait perdre de son intérêt. Là encore la longue scène de la poursuite en hélico va pousser le stéréographe à projeter un peu l’image vers l’avant, mais rien de bien excessif.


LUMINOSITÉ :
Note
3/5
Luminosité :  
N’allez pas chercher du côté d’un problème de luminosité au niveau de la salle ou du projecteur. Le film est sombre. Mission Impossible – Fallout a été tourné en pellicule, ce qui lui donne une certaine densité, mais même si je suis le premier à dire qu’une image sombre ne nuit pas à la 3D si elle est bien faite, encore faut-il que le relief soit intelligemment construit par quelques points lumineux judicieusement placés dans le volume. Ne les cherchez pas dans Mission Impossible - Fallout, il n’y en a pas, la lumière n’est pas faite pour la 3D. Si on ajoute à cela les nombreux effets de flare ajoutés qui sont esthétiques en 2D mais qui, en 3D, ressemblent à des tâches sur l’image situées le plus souvent au niveau de l’écran, on a vraiment un film qui n’a pas été pensé pour la 3D. Là encore, on se rattrape avec la scène de la poursuite en hélico.


GHOSTING :
Note
5/5
Ghosting :  
Aucun ghosting n’est visible dans les Mission Impossible - Fallout. Le ghosting étant souvent dû a des images contenant des éléments trop contrastés en terme de luminosité, il n’y avait que peu de risques que cela arrive ici ! Et il est vrai que comme à mon habitude, j’ai choisi une salle équipée en Dolby 3D qui évite ce problème, même sur les contre-jours.





CONCLUSION 3D :
Note
3/5
Bilan 3D :
Décevant. C’est le mot qui vient à l’esprit en sortant de Mission Impossible - Fallout. Je parle bien sûr de la 3D, pas de l’histoire qui, elle, vous embarque sans vous laisser vous poser une seconde. Décevant car si le film avait été pensé en 3D par McQuarrie, on aurait pu assister à un spectacle exceptionnel. Dernier point : J’ai vu Mission Impossible - Fallout dans une salle 4DX. Ne craignez pas de faire des économies en allant dans une salle simplement 3D, la 4DX ne sert strictement à rien à part vous secouer, le plus souvent à contretemps de l’action et à vous faire perdre le fil de ce qui se passe à l’écran.
(NDLR : à noter que l'éditeur vient uniquement d'annoncer sur amazon la version DVD, Blu-ray 2D et UHD 4K : aucune version 3D à date à l'horizon : un lien de cause à effet ? A suivre) !

Fabien Remblier


Nouveau membre à la rédaction Halluciner.fr, Fabien Remblier est réalisateur et stéréographe. Depuis 2010, il a réalisé une quarantaine de captations de concerts et shows en 3D dont certaines, récompensées dans des festivals 3D internationaux sont sorties en salles. Il supervise les corrections relief de plusieurs documentaires et vient de réaliser un court-métrage, forcément en 3D ! En 2011 il écrit le livre « Tourner en 3D-relief » édité chez Eyrolles où il détaille la technique, le matériel mais également une certaine vision moins académique de l’utilisation de la 3D de la pré-production jusqu’à la post-production. Pour lui la 3D est plus que du cinéma, c’est une nouvelle façon de tourner qui implique que le réalisateur sorte de sa vision cinématographique classique en 2D. Il est également le responsable des contenus 3D de laTV3D, la plateforme VOD 100% dédiée à la 3D-relief. Cette passion de la 3D, il la met aujourd’hui au service de Halluciner.fr pour vous aider à trouver au cinéma, la meilleure expérience cinématographique 3D possible.




Ne loupez aucun film 3D au ciné : recevez par mail les infos des sorties et tests des films 3D au cinéma en vous inscrivant à notre Newsletter dédiée aux films 3D à l'affiche au cinéma :



S'inscrire à la Newsletter Les Films 3D à l'affiche au ciné



*J'accepte de recevoir la Newsletter dédiée Halluciner.fr.

mercredi, août 08, 2018


.