Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test The Monkey King 3 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
5/5
Profondeur :  
Premier tour de piste en ce qui concerne tout d'abord les qualités plastiques de l'image : les noirs sont très bons avec un très bon niveau de contraste, la palette de couleurs généreuse et la gestion de la luminosité très bonne pendant 1H40 !

On se penche maintenant sur l'effet de profondeur 3D : comme dans les opus précédents, on retrouve ce superbe mélange technique de captation en 3D native et de conversion 3D !

Les premiers plans larges sont sublimes et affichent une profondeur à perte de vue avec un excellent détachement entre les calques.

On commence fort le film avec une séquence délirante et top démo dans des canyons sur l'eau avec un affrontement avec un serpent de mer : la spatialisation 3D est excellente.

On enchaîne ensuite avec une autre séquence top démo de chute libre avec vertige garanti.

La suite du film montre une grande proportion de plans larges et semi-larges avec une profondeur excellente, et le reste des plans alloués aux plans rapprochés passe finalement très bien car il y a assez peu de flou en général !

Les séquences forestières sont sublimes en 3D et montrent leur nature 3D native car on voit bien qu'il n'y a eu aucun recours à des détourages sur les branches et feuilles (le point faible des conversions 3D) et les transparences et superpositions respirent le plus vrai que nature !

La découverte des séquences sous-marines permet de doter encore le film de séquences top démo car la lisibilité sous l'eau est digne d'un documentaire, et la profondeur de champ est grisante !

A certains endroits, l'apparition de vortex montre une profondeur 3D dingue à l'instar de ceux dans Doctor Strange 3D !

Idem avec les innombrables combats dans les airs qui matérialisent une infinité de couches nuageuses ou de brouillard au loin avec un volume 3D toujours magnifique !

Même de nuit la 3D reste de très grande qualité, comme ces travellings somptueux vers une grotte luminescente .

A mi-film le réalisateur se sera même permis de copier 5 minutes du top démo L'Odyssée de Pi 3D avec une séquence exceptionnelle en terme de rendu 3D dans une barque échouée sur l'océan !

Au final carton plein pour cette 3D aérée qui donne beaucoup de plaisir, comme le dernier chapitre de 20 minutes avec ce combat final visuellement mémorable en terme de 3D et de mise en scène artistique !


1.
2.
3.
4.

mercredi, mai 23, 2018


.