Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Suicide Squad Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,2/5
Bilan 3D :
Pour clôturer cette superbe fin d'année 3D, nous avons entre les mains encore une jolie production 3D 'action' qui semble plutôt prometteuse sur le papier, avec une team de protagonistes déjantés qui nous rappelle de loin celle hétérogène des Gardiens de la galaxie 3D. Verdict dans les lignes suivantes sur cette nouvelle conversion 3D qui se déroule dans un univers emblématique aux codes ultra connus qui ont inspiré tant de jeux-vidéos Warner !

Dès les premières minutes, on constate un rendu de bonne qualité, qui va d'ailleurs traduire l'ensemble de l'expérience de visionnage. En effet on est en présence d'une bonne profondeur 3D sur une majorité de plans, une dotation plaisante, qui même si elle ne fournit que peu de minutes top démo, permet déjà de sécuriser l'intensité de profondeur 3D pendant les 2h de film. Pour résumer on ne trouvera que très peu de jolies envolées, rares moments de grâce qui se concentrent réellement que sur les plans aériens au dessus de la ville, ou les plans au sol avec ruelles qui se projettent presque à l'infini. A l'exception de ces rares passages top démo, le film donne donc dans la mention bien sans plus, ce qui est déjà une bonne chose. Le détachement 3D est plutôt efficace sur une grande partie des scènes. Par contre qui dit dotation classique dit comme toujours le sempiternel flou d'arrière-plans. Ce qui tire l'expérience vers le bas dans la note est que justement ce flou se montre un peu trop invasif dès les plans semi-larges, alors qu'en général on est habitué à la voir débarquer en force sur les plans rapprochés. Dans Suicide Squad, on a déjà pas mal de contact sur les plans semi-larges et rapprochés, et on se prend ensuite la douche de flou d'arrière-plans sur les plans rapprochés, régulièrement sabotés d'ailleurs par la même occasion. 
 
Et les jaillissements 3D dans ce film ? On trouve déjà un petit niveau de débordements avec des bustes ou des décors hors de l'écran. On note ensuite de vrais jaillissements permanents lorsque les armes sont pointées à 1m50 hors de l'écran. Pourtant tout ceci reste light, et c'est principalement les effets de projection qui vont donner vie au registre de jaillissements pendant les 2H du film. Vu les 50% de scènes d'action, on aura son lot de particules, débris et autres éléments projetés vers le spectateur : le seul reproche à faire, c'est que le traitement visuel fera souvent que ces éléments en direction du canapé deviennent floutés à mesure de leur rapprochement avec ledit canapé, ce qui minimise un peu l'impact escompté par moment. Mais comme la quantité compense la qualité, on en tire une balance positive. A noter aussi quelques rares passages top démo, notamment lorsque le vilain projette son bras tentacule sur le canapé ! Enfin on trouvera aussi pas mal de jaillissements permanents de fumées ou d'arcs électriques.

Au final Suicide Squad est un bon divertissement 3D, avec une palette plutôt solide, qui mixe d'un côté une bonne profondeur 3D, impactée de manière séquentielle par des flous classiques d'arrière-plans, et de l'autre un bon paquet de petits effets de projections, stimulés par moment d'un gros jaillissement permanent furtif. En retrait par rapport aux ténors 3D de fin d'année mais loin d'être déméritant non plus ! Next !
Franck Lalane


Les points forts (+)
    Un bon détachement et une bonne profondeur 3D sur la durée
    Quelques plans panoramiques top démo (vues en hélicoptère...)
    De nombreux débordements de 50 cm hors du mur
    Quelques rares jaillissements permanents à 1m hors du mur (tentacules, éclairs...)

    Un bon paquet d'effets de projection (débris, poussière, braise...)

Les points faibles (-)
    Du flou sur les arrière-plans des plans rapprochés
    Pas de jaillissements top démo



1.
2.
3.
4.


lundi, décembre 05, 2016


.