Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Robinson Crusoe Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
5+/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est excellente, les noirs et contrastes sont top, et la luminosité magnifique !

On s'attaque à l'effet de profondeur 3D : comment pourrait-on avoir des doutes sur la qualité de celle-ci, lorsque l'on connait le studio qui est à l'origine du film : nWave, celui qui a crée notamment Samy 3D !

Alors dès les premières minutes, la patte du studio est reconnaissable parmi mille, et on retrouve avec bonheur des scènes qui fourmillent de détails avec une séparation des calques grandiose.

Tout est parfait pendant 1h30 et on trouve ainsi dans ce film la démonstration parfaite de ce que doit être la profondeur et la spatialisation dans un film d'animation, même un film tout court.

Tout d'abord sur les plans larges et panoramiques on dispose des horizons les plus débouchés possibles, avec un détachement parfait de chaque détail de la scène, qui permet de se représenter idéalement la distance qui sépare chaque objet, élément de décor ou personnage.

Les effets de hauteur sont cultes également, et à chaque fois que la caméra s'écarte du sol ou de la mer, soit via un plan fixe ou un travelling, on a la tête qui tourne avec un effet d'altitude royal : c'est le cas initialement en mer au dessus du navire des pirates, et ensuite bien-sûr pendant un nombre de fois incalculable sur l'île de Robinson, et notamment au dessus des rochers ou de l'arbre de sa cabane.

Ensuite les plans semi-larges sont aussi cultes que les plans larges : en intérieur (cabine, soutes, cabanes, grottes), la volumétrie est toujours admirable, et renvoie à ce que Dreamworks a produit de meilleur à date : on ressentira même l'effet de confinement ou de claustrophobie lors de certains passages avec les chats ou les souris qui se faufilent dans des galeries très exiguës !

Et évidemment pour obtenir un tel résultat, on mise sur un détachement 3D exemplaire de chaque calque pour chaque scène.

Et le miracle est que même les plans rapprochés sont parfaits : ce film est un des rares de l'histoire a avoir anéanti les flous d'arrière-plans, ce qui nous permet de profiter en permanence de l'effet tridimensionnel !

Et pas la peine de préciser que ce qui vaut pour les séquences de jour l'est aussi pour les séquences de nuit, avec une visibilité et spatialisation toujours top démo !

La copie parfaite sur le sujet : si tous les films d'animation pouvaient avoir ce niveau de 3D....


1.
2.
3.
4.

mercredi, août 31, 2016


.