Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Undercurrent - Deep Sea Exploration Oculus Rift - VR PC review





Titre PC Undercurrent - Deep Sea Exploration PC 3D Oculus Rift DEMO
CatégorieSimulation / Plongée
Date de sortie  Démo Dispo
Appréciation Globale 3D  TRES BON



Matériel de test 3DOculus Rift Dev Kit 1
ConfigPC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 770 / X Go RAM



Introduction :

Your goal is to explore the level by moving between canisters of air to refuel your submersible. Your oxygen bar is projected onto the glass floor of the cockpit, it will drain slowly unless you are next to a canister. To complete each level, follow the lights through the environment to reach the exit located in the hull of the ship. There are two levels for this demo experience, complete the first to load the second.



Note
4,5/5
Bilan 3D :  
Nouvelle démo que nous avons testée dernièrement,  Undercurrent - Deep Sea Exploration Oculus Rift propose une exploration sous-marine en réalité virtuelle sous Unreal Engine à bord d'un bathyscaphe. Le principe est de suivre la lumière émise par des projecteurs lumineux éparpillés dans les fonds marins de l'environnement. Les jeux de simulation de plongée étant extrême rares sur Rift (Ocean Rift et Deep See Dive), on se réjouit d'avance de cette nouvelle expérience aquatique. Une fois le masque positionné, on démarre la démo, et on se retrouve à une profondeur impressionnante par grands fonds. On évolue donc aux commandes d'un petit bathyscaphe qui se montre plutôt maniable, à la recherche de bouteilles d'oxygène pour maintenir le stock nécessaire à bord.

La première impression se montre déjà excellente car l'immersion est assez saisissante : comme toujours les mouvements de la nuque sont retranscrits dans l'univers du rift, et permettent d'orienter en douceur le nez du petit sous-marin. Le fait de pouvoir regarder à 360° tout autour permet de prendre la mesure du volume 3D de l'environnement et de sa spatialisation. On a d'ailleurs 2 projecteurs qui sont fixés sur le devant de l'appareil, permettant d'éclairer dans le sens de la vision. On a donc la possibilité d'avancer et de se déplacer dans cet environnement sous-marin, (les déplacements directionnels peuvent se faire à la fois via la souris, ou en bougeant le casque). Il n'y a pas de contrôle d'altitude ou de position verticale dans l'eau, mais de nombreux éléments de décors constituent autant de tremplins naturels pour décoller du sol et de la vase, et permettent d'avancer avec presque la sensation de flotter pendant 10 secondes, avant de retomber au sol. Ainsi cela permet de juger de cette physique sous l'eau qui se montre de très bonne qualité : on sent la pression forte de l'eau, cette quasi absence de gravité, et cela se ressent sur le comportement du bathyscaphe lorsque l'on avance.

La réalisation graphique se montre soignée bien qu'assez sommaire dans l'ensemble, mais la variété des décors de certains passages permet de renforcer cette immersion d'être sous l'eau. Par certains côtés, l'esthétisme et l'ambiance visuelle des décors pourront même rappeler les célèbres séquences sous-marines de BioShock 2. De même, le fait d'évoluer avec des arrière-plans floutés de bleu profond, permet de transcrire parfaitement ce sentiment d'être un plongeur au fond de l'eau. Très rapidement, le réalisme se montre très présent et l'analogie entre le visiomasque Oculus et un vrai masque de plongée fait son effet, puisqu'on finit presque par ne plus faire la différence. L'environnement aquatique propose différents chemins qui mènent finalement au même checkpoint. C'est très agréable d'avancer au milieu de nombreux débris comme des avions, des coques de bateaux, des containers étalés dans le sable. D'ailleurs le développeur se sert habilement de ces containers dans son level design pour constituer des rampes ou tremplins improvisés qui permettent d'accéder à des zones secondaires.

La magie opère rapidement, surtout lorsque l'on tombe sur les premiers représentants de cette faune aquatique : 2 raies manta font leur apparition, et dispose d'un excellent volume 3D et d'un bon éclairage. Les suivre est un vrai plaisir ! On note aussi que les effets de bulles qui sont omniprésents dans le jeu sont excellents, et rappellent ceux de l'excellente démo Ocean Rift sur Oculus Rift, puisqu'elles nous entourent à 360°. D'ailleurs il y aussi de nombreuses particules qui flottent tout autour de nous, que l'on percute en avançant, avec l'impression de les prendre dans l’œil, ou plutôt de les voir s'écraser sur la visière du masque. A ce niveau on remarque aussi que l'ambiance sonore est excellente, et retranscrit idéalement les grands fonds sous-marins. On entend parfois un chant de baleine au loin, à la fois rassurant puis inquiétant. D'ailleurs la gestion de la luminosité est bonne dans l'ensemble, car on avance presque naturellement pour découvrir ce qui se cache 50 mètres plus loin. Par ailleurs on ne rappellera jamais assez que les jeux sombres sur le Rift sont les seuls à dissimuler presque intégralement l'effet de screendoor, nous permettant presque d'occulter ce défaut et cette limitation visuels ! Et ça, c'est un sacré point positif en plus à ce stade !

C'est lorsqu'un son grave inquiétant, introduit notre premier requin, qu'on est tout d'un coup moins fier : le voir évoluer à environ 20 mètres au dessus de nous, n'est pas un élément très rassurant, et on se précipite rapidement à la prochaine safe zone plus abritée. A la fin du 1er niveau, on rentre carrément dans la soute d'un cargo échoué, et on croise à nouveau (de très prêt cette fois) un requin qui est superbement modélisé, et plus vrai que nature ! La dernière appréciation concernera l'effet de nausée qui se montre assez bien géré : lors de la première démo effectuée, nous n'avons ressenti aucune gêne ni effet de nausée (nous avions mis 4/5 sur initialement à cet item) ; en revanche après la 3e démo enchainée dans la foulée, on a commencé à avoir légèrement mal au cœur (30 minutes de jeu non-stop), donc à voir s'il sera possible de jouer plus d'une heure dans une éventuelle version finale. D'où la note finale de 3,5/5 pour la gestion de la nausée. Ultime anecdote amusante : à la fin du 1er level, nous avons réussi via à un bug à nous retrouver en dehors du sous-marin, et à continuer à pied sur le sable, pour le fun !




Conclusion & Bilan 3D

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

Au final,  Undercurrent - Deep Sea Exploration Oculus Rift se montre comme un nouveau contenu indispensable pour les amateurs de simulation de plongée. Il faut dire que cette catégorie de contenus était plutôt laissée à l'abandon par les indés depuis l'avènement du Rift, représentée uniquement avec brio par 2 superbes démo à date : Ocean Rift et Deep Sea Dive VR sur Oculus Rift. Dans Undercurrent - Deep Sea Exploration, il ne s'agit pas de rester immobile en tant que plongeur comme dans Deep See Dive, ou d'avancer dans un sandbox sans finalité comme Ocean Rift, mais de se déplacer à bord d'un bathyscaphe à la recherche de la sortie du niveau. Les sensations offertes sont de premier choix, l'immersion garantie forte et immédiate dès les premières minutes. On ne peut renier le plaisir de découvrir les différents chemins proposés par le level design et l'intégralité de l'environnement aquatique proposé dans cette démo, dont le cachet visuel n'est pas sans rappeler celui des séquences sous-marines de la franchise BioShock. Les quelques et rares rencontres avec la faune sont assez troublantes de réalisme, et on finirait presque par confondre masque Oculus et masque de plongée. Il ne reste au développeur qu'à poursuivre son expérimentation pour nous proposer d'autres niveaux et nous permettre d'explorer de nouveaux décors plus variés avec un vrai challenge et des vraies interactions : un jeu d'aventure en somme ! En l'état, la modélisation de la physique sous-marine (pression etc) est une réelle réussite, et le maniement du bathyscaphe, intuitif au possible. A suivre ! 

Franck L.

Les points forts (+)
    • Excellente sensation d'immersion
    • Ambiance esthétique très "BioShock"
    • Une des meilleures démo de plongée
    • Le sentiment de peur lors des mauvaises rencontres
    • Audio de grande qualité

Les points faibles (-)
    • Level design un peu simple
    • Manque d’interactivité
    • Eléments de décors un peu répétitifs par endroits (containers)









mardi, juillet 01, 2014


.