Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test The Mystery of the Dragon Seal (Iron Mask) 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


Note
4,6/5
Bilan 3D :
Quel plaisir en cette période de disette 3D de tomber sur une pépite distribuée uniquement chez amazon en Allemagne,  mais quelle pépite ! Visionnage de rigueur en VO en anglais pour ce film, dont le réalisateur ne nous est pas inconnu ! En effet Oleg Stepchenko qui est aux commandes nous avait réalisé en 2014 le très prometteur La Légende de Viy 3D qui avait marqué par une dizaine d'effets 3D de projections ou jaillissements permanents top démo. Et sous ce nom compliqué de "The Mystery of the Dragon Seal (Iron Mask) 3D" sa cache en fait simplement, la suite officielle de La Légende Viy 3D, captée à l'époque déjà en 3D native ! Autre grande surprise, c'est avec plaisir que nous accueillons Arnold Schwarzenegger et Jackie Chan dans ce nouvel opus qui semble s'inspirer des meilleurs films du folklore asiatique, suivez mon regard !

On commence par les effets de profondeur 3D : ils sont très bons. On mesure dès le début un rendu 3D très précis et spectaculaire. On commence d'abord par une introduction en CGU bluffante dans la lignée d'une production Tsui Hark avec des volume 3D impressionnants. On poursuit avec des vues dans le château qui proposent une superbe spatialisation aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Globalement les panoramiques et plans larges proposent tous une excellente spatialisation. Idem pour les plans moyens. On trouvera par contre parfois quelques plans moyens ou rapprochés un peu écrasés au niveau des calques. Etrangement on a constaté aussi quelques artefacts par endroits, ainsi qu'un rendu fake qui peut survenir sur quelques positions spatiales pour les effets de brume ou de nuage. A l'exception de ces quelques petits désagréments on mesure que tout le reste est d'excellente facture et on a bien au moins 1/3 des plans qui pourraient revendiquer du 5/5 en terme de profondeur 3D. Cette note finale 3D est bien méritée, d'autant que le spectacle en 1.85 permet de profiter de la plastique de cette production survoltée !

Quid des jaillissements ? C'est de nouveau une bonne pioche dans ce film ! Même si la dotation se montre ponctuelle et mesurée en terme de quantité, on appréciera l'intensité souvent excessive de nombreux effets 3D !  Tout d'abord le film use d'un niveau agréable de débordements et de jaillissements permanents : une partie des premiers plans sont poussés en dehors de l'écran, en général de 1m en ce qui concerne souvent des objets du décors ou des bustes qui débordent généreusement.   Mais la vraie dotation dans ce film, ce sont les jaillissements d'écran qui marquent forcément plus et que l'on retient, car ils sont très très intenses !  On sent que le réalisateur a puisé son inspiration dans un Detective Dee 3D, le référent 3D international en la matière, car sur la 20 d'effets de jaillissements permanents ou de projections dans le film, on peut acter qu'ils sont tous top démo.  Cela va des armes pendant un combat qui sortent de 3m comme une lance, des chaînes qui sont lancées à 3m50 vers le canapé, un sceau qui flotte à 3m50 hors du mur, des éléments magiques ou des objets divers ! Chaque sortie a été pensée pour être fun et intense pour le spectateur.  On appréciera aussi de longues séquences de jaillissements permanents de flocons dans le film, semblant tomber de partout dans la salle avec un rendu 3D magnifique. Idem avec quelques séquences de brume.  On aura noté aussi une superbe séquence de jaillissements arrière lors du jet de 2 poignards qui traversent la pièce.  La séquence finale avec le dragon volant introduit aussi de nombreux jaillissements réussis.  Au final une palette simple, efficace et agrémentée de nombreux effets 3D top démo et autres petits moments de bravoure rares dont il faudra profiter rapidement ! 

Au final Cette Légende de Viy 2 - Iron mask 3D (appelez-le comme vous voulez au final) nous a donné le tournis car son réalisateur réussit souvent l'exploit d'imiter très bien sur des séquences courtes la référence mondiale en la matière, j'ai nommé Tsui Hark. Oui effectivement en regardant vite fait, et en extrayant uniquement les meilleurs passages 3D, puis en croisant les nombreuses chorégraphies folkloriques ainsi que tout l'univers qui héberge le mythe en arrière-plan, on pourrait presque croire voir un 'baby Detective Dee' en puissance ! C'est en tout cas l'impression que cela nous a fait sur de nombreuses séquences, et l'inspiration ne pourra pas être démentie ! Si la profondeur 3D alterne excellence et bon niveau général, les quelques jaillissements disséminés sur la pellicule seront tous top démo, c'est dire le cahier des charges initial et le soin que le réalisateur a de nouveau apporté à ces récréations visuelles et hautement divertissantes ! Merci pour ce joli cadeau estival que l'on vous recommande vivement à l'achat, et que vous trouverez en combo 3D et 4K sur notre partenaire amazon.fr via ce lien sponsorisé ici ! Vous avez même la chance d'avoir en exclu le test 4K UHD par notre spécialiste 4K Brice de MaG - Movie & Game ! A très vite et très bonne 3D mes amis !

Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Excellente profondeur
    • Décors d'une grande netteté et précision, même avec un affichage de l'horizon à perte de vue
    • Le format royal en 1.85
    •  Quelques éléments de premiers plans qui sortent en débordements et jaillissements permanents jusqu'à 1m50 hors du mur
    Des effets de jaillissements de type projection très forts
    Tous les jaillissements permanents top démo avec des éléments qui flottent à plus de 3m (armes, sceau, objet...)
    • Les séquences de jaillissements permanents de flocons

Les points faibles (-)
    • Quelques plans écrasés, quelques artefacts ou rendu fake par moment sur la brume lointaine

En vente sur :


1.
2.
3.
4.


samedi, juin 26, 2021


.