Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Godzilla II, roi des monstres Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


Note
4/5
Bilan 3D :
Sortant dans quelques jours, voici le 2e opus de la franchise Godzilla qui débarque en France en 3D ! Si le premier opus avait fait sensation à l'époque en matière de profondeur 3D, mais avait fortement déçu en ce qui concerne les jaillissements, quels seront les nouveaux curseurs de cette version 2019 ? Verdict pour cette conversion 3D dans les sections suivantes !

Dès le début, on retrouve un peu de la force de la franchise avec une profondeur 3D efficace, parfois même très bonne sur certains plans larges ! Pourtant rapidement on ne parvient pas à apprécier un spectacle aussi magistral que celui offert dans le premier opus ! La faute à un détachement 3D moins précis, ce qui contribue à obtenir des scènettes qui manquent de précision avec une spatialisation 3D moins démonstrative ! Et comme la pénombre est toujours la marque de fabrique de la série, autant dire que la lisibilité et visibilité 3D en prennent un coup et font que le rendu 3D, bon dans l'ensemble, tend parfois plus vers la fondue de calques, surtout ceux de mi-distance jusqu'à l'horizon. Heureusement que les panoramiques redressent souvent la note globale avec parfois quelques plans rares mais superbes sur l'effet de hauteur ou de vertige 3D !

On attaque maintenant le registre des jaillissements : alors là il n'y aura pas de miracle ! Si le premier opus était faible sur le sujet, sa suite se met immédiatement sur les mêmes rails 3D pour ne proposer au final que quelques légers débordements ou jaillissements d'éléments de décors ou de particules ! A part un peu de pluie, ou quelques effets de lens flares qui se surprennent à faire du hors piste à 50cm / 1m hors du mur, globalement on peut résumer l'expérience de jaillissements comme assez insignifiante !
  
Au final Godzilla 2 ne réitère pas l'exploit du premier en matière de profondeur et détachement 3D, surtout de nuit, et propose en parallèle une dotation de jaillissements complétement à la ramasse en 2019 ! Un achat pas vraiment recommandé par la rédaction, sauf si vous avez très faim ! Par contre soyez vigilant envers les e-commerçants qui le vendent, car on trouve beaucoup d'informations contradictoires : un texte qui affiche combo 3D+4K+2D, avec un visuel juste du combo 4K+2D (et parfois un 2e visuel avec la tranche 3D+4K+2D)...ben voyons !

Et la version 4K ? : si vous hésitez entre la version 3D ou 4K, voici la note que nous mettrions à Godzilla 2 Blu-ray UHD après visionnage sur BenQ W1720 si nous devions en écrire le test : Bilan 4K UHD :  (4,5)
Go !


Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D bonne dans l'ensemble
    • Quelques plans top démo sur la hauteur 3D et vertige 3D
    • De rares débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments de 50cm à 1m hors du mur

Les points faibles (-)
    • Trop d'arrière-plans plats et flous
    • Aucun jaillissement !


1.
2.
3.
4.


samedi, septembre 28, 2019


.