Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Rampage - Hors de contrôle Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,2/5
Profondeur :  
Premier tour de piste en ce qui concerne tout d'abord les qualités plastiques de l'image : les noirs sont très bons avec un bon niveau de contraste, la palette de couleurs généreuse et la gestion de la luminosité assez bien gérée pendant les 1H40 !

On se penche maintenant sur la profondeur. Le film est subdivisé en 3 parties : une introduction dans l'espace, puis le film à proprement parler, et enfin le dernier chapitre.

L'introduction fausse tout car on se retrouve dans une station spatiale : l'effet de profondeur est superbe et rappelle sans problème Gravity 3D.

On a l'impression de se déplacer avec l'héroïne dans les coursives étriquées : l'effet de profondeur en extérieur est lui aussi superbe avec le fond en ciel étoilé !

Puis commence le film à proprement parler : décor de parc naturel avec de très bons plans larges niveau profondeur.

Par contre on trouve un peu de flou sur les plans moyens et beaucoup sur les plans rapprochés !

Le film continue et les différents affrontements vont confirmer la tendance jusqu'au dernier chapitre : globalement les plans larges en extérieur sont souvent excellents.

On notera d'ailleurs que plus que la profondeur horizontale, c'est la gestion de la hauteur qui est top démo dans ce film : entre les caméras de plafond et les vues aériennes à la verticale dans la végétation ou la ville, c'est un super travail de conversion.

Par contre les plans semi-larges ou moyens sont un peu moins percutants avec l'arrivée du flou.

Mais la plaie dans le film, c'est le montage trop souvent axé sur les plans plans rapprochés qui sont souvent massacrés par le flou.

On notera aussi quelques bugs et artefacts visuels parfois dans la nature : ce n'est pas une surprise car il est rare qu'une conversion réussisse parfaitement le détourage des feuilles et branches.

On a aussi parfois l'effet pancarte 2D sur quelques rares plans, avec des calques un peu trop spatialisés par rapport à ceux de proximité.

Sinon l'expérience reste bonne mais loin d'être transcendante !


1.
2.
3.
4.

mardi, septembre 04, 2018


.