Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Blu-ray 3D Amazing Spiderman 3D



 Cliquez ici pour voir LE TEST DE ABRAHAM LINCOLN 3D BLU-RAY 3D Cliquez ici pour voir LE TEST DE AVATAR 3D BLU-RAY 3D Cliquez ici pour voir LE TEST DE MADAGASCAR 3 BLU-RAY 3D Cliquez ici pour voir LE TEST DE PROMETHEUS 3D BLU-RAY 3D
.Test Abraham Lincoln 3D.   Test Avatar 3D..   Test Madagascar 3 3D   Test Prometheus 3D

>>Voir tous les tests de Blu-ray 3D Halluciner.fr (+100 tests et reviews 3D !)





Titre Blu-ray 3D   The Amazing Spider-Man 3D Blu-ray 3D
Type de 3D Native
Date de sortie  FR : 05/11/12
Format   
Version testée Française
Région   
Audio : Anglais  
Audio : Français  
Appréciation Globale 3D  BON



Introduction :
Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

Les studios Sony nous proposent un reboot efficace mais jamais transcendant de la série Spiderman avec un visuel très soigné et une présentation attachante des personnages principaux. Tourné en 3D native avec les caméras Red Epic 5k, Spider-Man propose sa version assez singulière de la 3D pour engendrer l'immersion escomptée du spectateur. Voici pour vous le test 3D de la version FR du Blu-ray 3D en avant-première française avec Halluciner.fr !
 
 

Image & profondeur :
La première analyse concerne tout d'abord les caractéristiques techniques de l'image : on constate des noirs profonds avec un superbe rendu, point rassurant car le film propose des scènes majoritairement sombres dans toutes ses phases clés. Le piqué et le contraste sont bons eux aussi. En revanche en ce qui concerne le traitement des couleurs, il est satisfaisant mais pas exceptionnel car il renvoie souvent un aspect un peu trop terne en 3D. On se réjouira en revanche de la très bonne lisibilité des scènes en pénombre.

On aborde ensuite le traitement de la profondeur, et on découvre rapidement ce que la bande-annonce laissait entrevoir : un parti pris très original. En effet, lors du début du film, on constate une profondeur très légère avec un relief de l'image très doux, assez souvent à la limite de la perception. Les premiers environnements affichés sont souvent des espaces assez exigus et l'impression de profondeur est très faible, faute à un réglage volontaire de l'intensité 3D en mode soft, renforcé par une utilisation à outrance de flou sur les arrières plans. Et cela continue pendant la majeure partie du film : en fait le réalisateur a fait le choix technique et immersif de proposer une profondeur minimum sur les scènes dramatiques, de dialogues,  de narration autour de Peter Parker "normal", pour mieux mettre en évidence la remarquable 3D qui s'affiche lors des scènes d'action mettant en scène Spider-Man. Choix évidemment polémique qui ne plaira pas à tout le monde, car à a différence de l'excellente ambiance engendrée dans Tron 3D, qui avait décidé de commencer avec des séquences dans le monde réel en parfaite 2D, puis basculait définitivement en mode 3D dès l'arrivée dans la Grille, dans Spider-Man on alterne en permanence entre un mode profondeur low level, et un mode profondeur high level au fil de la narration.

Ainsi au bout d'une heure d'histoire (le temps à ce reboot de redémarrer efficacement l'aventure), on assiste progressivement à de premières superbes séquences de profondeur. On découvre alors d'innombrables plans relativement cultes sur les toits des buildings avec des points de vue et caméras en plongée qui engendrent d'incroyables sensations de vertige et hauteur, d'une qualité technique 3D équivalente aux séquences leaders du genre présentes dans Men In Black 3 3D (le fameux saut culte dans le temps) ou Avengers 3D (les séquences cultes de vol d'Iron-Man au dessus de la ville et du pont). Sur une dizaine de séquences, on est ravi et même surpris, après avoir été un peu endormi au niveau technique pendant des dizaines de minutes auparavant, de tomber sur des top séquences démo sur les effets de profondeur. A 1h20, Spider-Man met même en scène une séquence qui est la copie conforme du traveling culte dans Men In Black 3 3D où l'on voit de haut la pointe du Chrysler Building, avec un traveling identique sur la tour Oscorp, et un rendu 3D aussi réussi côté profondeur et détachement. Parlant du détachement, il est donc très léger sur les séquences soft, et redoutable quand la profondeur s'emballe dans l'action.

Les occasions pour Spider-Man ne manquent pas dans le film de mettre en scène de superbes effets de profondeur sur le pont, les toits des gratte-ciel, lors de l'affrontement final culte de 8 minutes. Lors de ces plans qui ne représentent qu'une infime partie de la durée total du film, on touche souvent le 5/5 sur l'effet de profondeur retranscrit. Mais malheureusement pendant au moins 80% du film, la profondeur est d'une douceur trop faible bien que très naturelle et présente sur la durée, et qui saura se faire rapidement oublier même si l’œil exercé distinguera toujours un premier plan et un ou 2 arrières plans intermédiaire clôturés par un arrière plan flouté. Paradoxalement, l'impression de ce parti pris de présentation 3D est qu'il fonctionne assez bien car l'immersion dans le film demeure intacte pendant les 2 heures de visionnage.


 

Jaillissements : 
En ce qui concerne les effets de jaillissements, le réalisateur n'attend pas heureusement l'heure de film (comme pour les effets de profondeur) pour mettre l'eau à la bouche de son public. Ainsi au bout d'un quart d'heure, on assiste tout d'abord à un très réussi hologramme 3D de L'arbre de vie Oscorp avec une araignée en jaillissement (un peu dans l'esprit de l'effet holographique dans Prometheus 3D). 20 minutes plus tard, inscrits dans des séquences à la  faible profondeur et autour d'un Peter Parker 'normal', on est surpris d'avoir de jolis débordements et jaillissements d'une main, d'un lézard et d'une souris. Mis en appétit par ces petits effets sympathiques, on attend avec impatience les scènes d'action où la 3D s'embrase côté profondeur.

Et la surprise est de taille car au bout de 50 minutes, on assiste stupéfait à la séquence de vertige doublé de jaillissement la plus impressionnante à ce jour du catalogue Blu-ray 3D ! En effet une séquence incroyable au niveau du rendu 3D met en scène Spider-Man en train de marcher sur les mains et tenir l'équilibre au bord du vide du haut du toit d'un immeuble : il faut se représenter à ce moment l'un des meilleurs focus de profondeur sur la ville tout en bas, qui s'associe à l'un des plus beaux jaillissements permanents du genre, avec un Peter Parker dont l'intégralité du corps sort du mur en direction du canapé ! On obtient alors la gamme stéréographique la plus impressionnante avec une image qui part presque du canapé pour se finir plusieurs centaines de mètres plus bas, une réussite visuelle !

Une autre innovation incroyable de réalisme se matérialise lors des quelques séquences de déplacement de Spidey en vue subjective : digne d'un FPS en jeu vidéo, le réalisateur affiche carrément les bras de Peter en bordure d'écran en mode jaillissement permanent, cad qu'ils sortent du mur de manière durable, et donnent l'impression lorsque Peter tire sa toile que le filin vient du canapé : excellent !

Plus tard, on assiste au remake de la scène de jaillissement culte dans Men In Black 3 3D où l'on voit de haut la pointe du Chrysler Building, avec cette fois-ci la pointe de la tour Oscorp qui sort non pas de 1 mètre comme dans MIB3, mais de plusieurs mètres du mur de sorte qu'elle touche et traverse complétement le canapé pendant 2 secondes : incroyable et presque effrayant de réalisme car on s'écarterait presque de la tête au moment du contact !

De manière assez conventionnel ces derniers temps au regard de la concurrence, le film propose une 2e heure bien plus excitante que la première. Et de manière similaire à Avengers Blu-ray 3D, il propose un final en apothéose qui justifie tout le visionnage du film. Ainsi pendant 8 minutes non stop, on bénéficie d'une quantité de scènes incroyables qui s'illustrent par de nombreux jaillissements de référence.

Le premier à 1h51 est sidérant : on y voit Spider-Man sortir intégralement du mur pendant une séquence de vol et faire son demi tour dans la pièce avant de repartir avec un cadrage parfait et une netteté optimale. Ce passage est un top démo incroyable, qui ressemble très fortement aux mêmes effets présents dans le nouveau dessin-animé 3D de référence de cette fin d'année, Madagascar 3 3D, avec ses dizaines de scènes où les personnages volent dans la pièce pendant leurs acrobaties !

On aura aussi la traditionnelle séquence de jaillissements permanents de particules avec de la neige qui tombe partout dans la pièce, puis de la pluie à un autre moment du film.

 

Bilan 3D :
Reboot à la fois conventionnel et efficace, The Amazing Spider-Man 3D propose une approche de la 3D singulière et inédite dans un Blu-ray 3D : distillant une profondeur minimaliste bien que très naturelle et assez immersive dans le traitement des scènes narratives et dramatiques (soit presque 80% du film), le film brille de mille feux à la moindre occasion, séquence d'action ou  course poursuite sur les toits de la ville pour afficher très souvent parmi les plus beaux effets de profondeurs, hauteur et vertige disponibles à ce jour, et rentre dans le club fermé des derniers Avengers Blu-ray 3D et Men In Black 3 3D sur ce registre. Il en est de même pour l'utilisation des jaillissements et ceux-ci se révèlent lors de ces mêmes séquences stratégiques en s'affichant à de multiples occasions au moyen d'un traitement 3D de référence. On retiendra les dix dernières minutes qui constitue ainsi une des séquences top démo les plus impressionnantes sur les derniers live action sortis. Une fois de plus, il s'agit de juger un film qui a misé volontairement sur un contenu 3D le plus hétérogène actuellement : à chaud après le générique on pourrait être tenté de mettre 4,5/5, mais il convient de légèrement le sanctionner pour rappeler que pour la majorité du film, la 3D se montrera insuffisante pour tous les aficionados 3D de l'extrême. En fonction de votre tolérance subjective sur le cahier des charges osé de ce film, on pourra osciller entre 3/5 et 4/5, cette dernière note clôturant mon test de ce jour.
Franck L.

Top séquences 3DThe Amazing Spider-Man Blu-ray 3D
TimeType d'effet 3D  Description
18:17JaillissementL'arbre de vie + araignée
24:43ProfondeurVue sur la ville
26:59JaillissementDébordement d'une main
39:05ProfondeurVue aérienne des tours
39:57JaillissementUn lézard et une souris 3d
52:39ProfondeurVertige du toit de l'immeuble !
52:39JaillissementPeter se tient sur les mains !
54:36JaillissementUn pigeon s'envole, une main et toile
1h14:05JaillissementJaillissement de la main + toile bis
1h14:41ProfondeurLe vertige du pont
1h15:48JaillissementLes débris de phare + accident
1h20:20ProfondeurVue plongeante et traveling du toit !
1h20:20JaillissementJaillissement de la pointe de la tour !
1h25:25JaillissementProjection de filin
1h26:35ProfondeurFilin en profondeur
1h28:15ProfondeurCombat dans l'eau + égouts
1h40:56JaillissementDébris et poussières
1h43:10JaillissementVue subjective Spidey
1h46:23JaillissementParticules flottantes
1h48:04ProfondeurEscalade de la facade
1h50:38ProfondeurSpider-Man vole en profondeur
1h51:04JaillissementSpider-Man vole dans la pièce !
1h55:16ProfondeurLe vide
1h55:21JaillissementLe méchant
1h56:08JaillissementIl neige !
2h01:02JaillissementLa pluie sans impair
2h07:19JaillissementLe poing & Spidey



***Promotion Blu-ray 3D actuellement sur Amazon.fr ***
2 Blu-ray 3D achetés = le 3e offert*
>Vous trouverez ici tous les tests complets des Blu-Ray 3D concernés par la promotion Amazon.fr !

>VOIR TOUS LES TESTS DE BLU-RAY 3D ICI ! (par Halluciner.fr)

mercredi, octobre 31, 2012


.